http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: Le bruit fatal
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
Le bruit fatal

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Poésie -> Poésie libre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gonzac
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Sam 8 Nov 2014 - 20:27    Sujet du message: Le bruit fatal Répondre en citant

Pour Abdel ----> voici un nouveau poème: http://www.sendspace.com/file/94ngyz
Amicalement. Gonzac
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 8 Nov 2014 - 20:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gonzac
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Ven 26 Déc 2014 - 17:26    Sujet du message: Le bruit fatal Répondre en citant

Bonjour .
Excusez moi, mais je ne comprend pas. Quel est la raison de ce long silence ? Peut-être ne pouvez vous pas ouvrir le lien ? Je vous le copie ici Wink
Simplement pour préciser le contexte, j'ai écris ce texte une nuit d'insomnie, d'une seule traite. Retenant vos conseils, je l'ai publié. En effet, je crois que le naturel prévaut dans un texte écrit alors que le cerveau est à moitié endormis.

L'eau clapotait en petits bruits fatals
Des torrents d'acier fracassaient la muraille
Une magie noire, aussi merveilleuse que palpable
Faisait crier au ciel toute la rage de sa tirade.

L'être de la folie, prisonnier et dans son râle
Entend s'éteindre les cantiques de la Pléiade
Et alors, seul face à la pierre d'opale
Le reflet colore le roi sous sa cocarde

Et pour taire son requiem, menteur à l'histoire
Il s'engouffre dans son silence, son abime noire
Mais la mer faisant surface, et les vagues d'Egée
Scintillantes dans l'espace, rendent nos pleurs singuliers.
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Sam 27 Déc 2014 - 00:44    Sujet du message: Le bruit fatal Répondre en citant

Seuls les deux derniers vers sont moins fluides que les autres.

Au milieu du poème on sent une certaine vibration interne. Donc ça touche et sa ça emporte.

Durant la première strophe, on cherche à comprendre le sujet, à se mettre dans le bain. Alors on zappe quelque chose de poétique. Donc il vaut mieux annoncer la couleur ( du sujet) dès le départ.

Pour le lien, on fait tout dans le forum, bien au chaud. On ne se déplace pas. Sinon on devient ambulant.


Dernière édition par Abdel le Dim 4 Jan 2015 - 15:48; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gonzac
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Sam 27 Déc 2014 - 01:42    Sujet du message: Le bruit fatal Répondre en citant

Okay c'est noté.
J'avais une question particulière : Avez - vous des bouquins de référence à me conseiller sur la littérature médiéval ? Je m'intéresse au sujet, voici déjà mon panel à moi : Les Rois Maudits, de M.Druon; Les récits de Chrétien De Troyes (Perceval ou le conte du graal, ect ...) Le nom de la Rose m'a l'air pas mal.
J'aimerais également trouver des mines d'information précieuses sur le vocabulaire de l'époque. En passant les "ribaudes" et autres termes en dessous de la ceinture, un vocab un peu plus poussé ..

Merci pour le com.
Revenir en haut
Sonica619
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2014
Messages: 1
Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mer 31 Déc 2014 - 05:35    Sujet du message: Le bruit fatal Répondre en citant

Tous sont très jolis,bravo!!

___________________
coquebox
Coque Samsung Galaxy E5


Dernière édition par Sonica619 le Mer 25 Fév 2015 - 10:59; édité 1 fois
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mer 31 Déc 2014 - 13:59    Sujet du message: Le bruit fatal Répondre en citant

Bienvenue Sonica619,

Gonzac, pour ce que tu cherches, je te conseille les membres du très bon forum suivant, dans lequel j'ai participé un temps :

http://avosplumes.clicforum.fr/index.php

Tu y trouveras des personnes qui maîtrisent et écrivent à merveille les langues locales d'antan.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gonzac
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Jeu 1 Jan 2015 - 16:08    Sujet du message: Le bruit fatal Répondre en citant

Okay je vous remercie .
Revenir en haut
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Ven 2 Jan 2015 - 12:01    Sujet du message: Le bruit fatal Répondre en citant

Bonjour Gonzac. Bonne idée de venir réveiller ce forum !

Il y a des bonnes choses et de l'inspiration dans votre poème mais selon moi la dernière strophe est un peu boiteuse syntaxiquement. Pour commencer je supprimerais les deux virgules qui gênent plus qu'autre chose. Ensuite je m'interroge sur le "scintillantes". On peut éventuellement justifier ce choix d'en faire un adjectif mais, vu la phrase qui précède ("la mer faisant surface") ne serait-il pas plus logique d'opter pour le participe présent "scintillant" ?

Pour la littérature médiévale, si vous avez déjà lu tout Chrétien de Troyes
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chrétien_de_Troyes,
allez jeter un coup d'oeil ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Légende_arthurienne#Auteurs_du_Moyen_.C3.82ge_…
Revenir en haut
Gonzac
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Ven 2 Jan 2015 - 19:32    Sujet du message: Le bruit fatal Répondre en citant

Ce sont "les vagues d'Egée" qui sont "scintillantes" et non la mer (même si l'un équivaut à peu près à l'autre, je vous l'accorde) . le but étant de dire: voila les vagues sont bleu, un peu comme le ciel "l'espace" , les vagues s'accordent donc avec lui, le ciel.

Suis-je clair ?

Je n'aime pas expliquer mes poèmes puisque après tout, chacun lit ce qu'il veut et c'est très bien comme ça. Donc si vous comprenez la mer qui scintille, c'est bon ! Le sens de l'écriture ne m'appartient pas, c'est quelque chose qui nous dépasse tous.
Super pour les infos, il ne serait pas impossible que je poste un texte dit "médiéval"
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Sam 3 Jan 2015 - 01:19    Sujet du message: Le bruit fatal Répondre en citant

Quand j'avais dit que seuls les deux derniers vers étaient moins fluides, c'est que quelque chose m'a empêché de les sentir fluides.

Et Humphrey a mis le doigt sur la syntaxe, au même endroit .

Voilà deux avis sincères qui t'évitent les fallacieux "c'est bon", "j'ai beaucoup aimé" etc, qui ne mènent à rien et surtout n'aident en rien à parfaire son art poétique.

Un poète n'est absolument pas tenu d'expliquer ses poèmes. L'explication est affaire personnelle. Le rôle du poète se borne à transmettre son ressenti, à le partager, dans une langue exempte de toute ambiguïté de sens, donc résultant d'une écriture parfaite. Ce n'est pas tout, il ne doit pas y avoir de "hic" dans le rythme global du poème, la musicalité dans le détail de chaque vers et de l'ensemble.

Là, il est bon de te conseiller de revoir la formulation des deux derniers vers, quoique le sens indique bien que c'est la mer et les vagues d'Egée qui rendent nos pleurs singuliers.

Ce n'est donc pas une question de sens mais de construction syntaxique qui nuit à ce que j'ai indiqué supra.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gonzac
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2015 - 14:24    Sujet du message: Le bruit fatal Répondre en citant

Ah oui d'accord, je n'avais pas vu la chose comme ça.

Franchement, je dis peut être trop souvent "merci", Super" ou autres formules, mais je vous le redis encore M.E.R.C.I !!!
Ca fait tellement plaisir de voir que des gens s'intéresse à ce que je fait, plus encore, avec des avis objectifs, puisque nous ne nous connaissons pas.

Alors, cette fois, c'est compris, et je crois même que je vais revoir mes vieux Bescherelle et dico de 6ème; histoire de revoir les bases de l'écriture ...

Avec tout le dévouement et l'admiration que je voue à cet art, à notre prochaine rencontre.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:35    Sujet du message: Le bruit fatal

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Poésie -> Poésie libre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation