http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: Un pas
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
Un pas

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Poésie -> Poésie libre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Jeu 2 Oct 2008 - 00:57    Sujet du message: Un pas Répondre en citant

Sur le chemin dangereux de la fatale destinée
aux abords infestés d'embûches et de pièges
que dresse le fantôme invisible et cruel
de l'inconnu; c'est là ô délivrance,
morne et furtif, et d'un pas silencieux,
arrimé au rythme ravageur de mon coeur,
en harmonie saccadée, funèbre et vibrante,
c'est là que, nonchalant, mon pas s'élançait .

Gris fut le ciel, noirs furent les arbres,
tellement le charme de ce chemin lointain
si longtemps de moi inconnu, oublié,
fascinait mon être assoiffé de mystère.

Mon pas, si plongé dans l'extase irréelle
et dans les rêves infinis du désir sorcier,
m'amena aux abords du gouffre effroyable
que côtoient les êtres, les bêtes, les insectes...
sans crainte de s'écraser dans ses fonds moelleux.

Alors à ce spectacle, mon être fasciné,
sans souci des autres et d'un courage légendaire,
pris son élan, s'éleva et disparût aux nuées.

Un silence funèbre étalait ses ailes
sur le gouffre profond du désir déchaîné.

Pareil à un papier que l'aquilon balance
dans son souffle matinal et son humeur joyeuse,
pareil était mon être dans ce plongeon fatal.

Un rire silencieux, étouffé, puis strident,
jeta soudain son écho sur les roches espacées,
réveillant en fracas des pleurs incessants.

" Qu'est-ce ces pleurs et ce rire, opposés,
qu'est-ce ce mélange de joie et de tristesse
qui semblent s'échapper du fond ténébreux ,
alors qu'autour de lui, mon être les diffuse ? "

" Ces pleurs, me répondit l'écho de ma voix,
c'est ton passé en proie au cruel désespoir
au souvenir d'un temps perdu, sans fruits.
Et ce rire, celui d'un serpent noueux
qui serre  à certains leur gorge désséchée.
Ce serpent, mon maître, c'est la timidité..."

Libre est-elle, la brute, joyeuse à l'instant
d'avoir su empêcher une âme si fougeuse
de goûter aux délices du chemin du destin,
lointain, inconnu et s'arrêtant soudain
aux abords du gouffre du désir sorcier.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 2 Oct 2008 - 00:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yasmine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 20 Oct 2008 - 14:38    Sujet du message: Un pas Répondre en citant

Très beau poème.
J'aurais voulu en dire plus, mais je ne vois pas quoi, je ne suis pas très douée en appréciations, et puis j'ai envie de dire que je n'ai malheureusement pas grand chose à vous apprendre.  Mais la seule chose que je puisse dire c'est "digne des plus grands auteurs". Autant le dernier n'était pas ma tasse de thé (celui sur l'économie), autant celui-là est vmt très beau.
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Lun 20 Oct 2008 - 15:43    Sujet du message: Un pas Répondre en citant

La modestie, c'est le cachet des grandes âmes.

Il suffit de le vouloir pour exploiter vos talents, latents, de commentatrice née.

Je dois avouer, j'avais l'intention de le faire avant mais puisque vous en parlez, qu'en vous lisant pour la première fois je m'étais senti en train de me lire. Nous avons exactement le même style, la même façon de jouer avec les phrases longues, la même façon de décrire, de choisir les termes, la même façon de saisir au vol des détails frappants dans les descriptions, le même réalisme, la même charge poétique...la précision née des études de Droit aussi qui y joue un rôle en filigrane (je bénéficie de la même "chance")...

Je suis donc bien placé pour juger vos écrits, avec toute la finesse et toute l'exigence possibles .

Quand on est imbibé de deux civilisations à la fois, on a un certain don de faire passer un plus dans son écriture. Une magie inexplicable aux autres s'opère au fond de nous-mêmes en écrivant.

Plusieurs écrivains ont raté cette chance, en ne faisant que "relater" notre exotisme au lieu d'écrire naturellement leurs tourments à partir de ce qui est local dans une langue seconde.

Vous avez instinctivement ou objectivement compris cet enjeu et c'est très bien !

Ce poème, légèrement remanié, fut lu à la radio  chaîne française avec piano en accompagnement, en 1970 dans l'émission "poètes en herbes" de Rabiâa Bennani. Un souvenir de jeunesse inoubliable...

Merci , Yasmina , plein succès dans vos études. Et surtout, ne cessez jamais d'écrire ! Vivement un roman complet !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yasmina
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2008
Messages: 126
Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Mar 21 Oct 2008 - 16:03    Sujet du message: Un pas Répondre en citant

en fait je crois que non seulement il est très bien écrit, mais j'ai une certaine attirance pour ce genre de poèmes. Je vx dire, dans les poèmes de Baudelaire par exemple, je préférais le Spleen à l'idéal. Je trouve que la façon dont ce poème a été écrit a un côté...angoissant, qlq peu lugubre, ce sont des termes dans ce champ lexical ki sont employés, ça donne un côté sombre à l'oeuvre voire mystique avc les mots "légendaire" ou "sorcière"... J'ai du mal à m'exprimer là-dessus, je n'ai jamais été bonne en commentaires de textes en francais .
Revenir en haut
epervier
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 18 Mar 2009 - 17:35    Sujet du message: Un pas Répondre en citant

Un écrit fort riche, au vocabulaire bien interprété
et l'élan poétique est bien ciselé par une lecture
très intéressante et appréciée.

amitiés, Poète!

André, épervier
Revenir en haut
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Ven 27 Mar 2009 - 23:35    Sujet du message: Un pas Répondre en citant

En effet, c'est un poème bien écrit. Je ne suis pas hyper emballé par le récit (mais cela relève du goût personnel) mais ici je reconnais une vraie écriture poétique.

Voilà, comme ça vous pourrez constater que je ne fais pas QUE des critiques négatives. Mais je suis un lecteur très exigent, je le reconnais.
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Sam 28 Mar 2009 - 15:58    Sujet du message: Un pas Répondre en citant

Je dois avouer une chose .

C'est que tous mes poèmes postés ici datent des années 1970 !

Ce sont des écrits d'un jeune de 18-20 ans avec son niveau de langue du bac. Ces écrits sont postés tels qu'ils étaient, sauf le poème "escalier " qui a été retouché. Il me plait de relire mes formulations d'antan avec leurs tournures mal faites et leurs petites erreurs de jeunesse. Des reliques sacrées de ma jeunesse, avec leurs bons et mauvais côtés.

De plus, ils concordent parfaitement avec les écrits hésitants des jeunes talents  en devenir, en construction...C'est pourquoi, ils sont là.

Alors dire qu'il y a de la vraie écriture poétique, voilà une autre confirmation qu'à l'époque j'aurais dû ne pas abondonner la poésie...Mais l'âge a ses raisons que la poésie ne connait pas.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 25 Avr 2009 - 19:00    Sujet du message: Un pas Répondre en citant

J'avoue ne pas avoir les compétences requises pour faire une analyse de votre poème;mais je peux m'estimer sensible aux images poétiques que relate le votre...UN poème Sublime.
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mer 29 Avr 2009 - 01:41    Sujet du message: Un pas Répondre en citant

Trop modeste, amynochka.

Vos écrits trahissent votre compétence.

La sensibilité pour écrire de si beaux textes devrait être, je crois, la même pour commenter. Je vous y encourage pour animer davantage...

Merci bien.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Waam
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2010
Messages: 47
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Lun 16 Aoû 2010 - 12:53    Sujet du message: Un pas Répondre en citant

Je viens tard je sais....

Ce qui me plait c'est le thème de la timidité face à la soif de la jeunesse. 70 ou pas c'est d'actualité....
Tu n'aimes pas la psycho mais c'en est un sujet non? Et tres bien illustré!
Je "sens" autre chose mais je n'ai pas d'outils pour commenter. 9a m'a fait penser au Lac de Lamartine, la première strophe(?)
Et la forme me plait pour ce thème: élan de vie vers l'inconnu et son étranglement par nos propres démons intérieurs.
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Lun 16 Aoû 2010 - 22:34    Sujet du message: Un pas Répondre en citant

Merci Waam

Non, pas tard. Les sujets sont là et le temps ne compte pas pour eux. Nous remontons le sujet qui nous plaît quand nous passons par là pour la première fois.

A cette époque là (1970), ce poème (et deux autres) ont été lus, accompagnés du piano, à la RTM par l'animatrice en personne de l'émission "poètes en herbes", Rabiâa Bennani.

Je lui ai adressé une lettre de remerciements. Elle m'a répondu en direct et sur les ondes "Je l'ai lu parce que tu l'as mérité".

Depuis ce temps là, la modestie m'étouffe. Je ne pouvais pas supporter le poids de louanges à un âge où l'on n'est sûr de rien...

Et je continue à n'être jamais sûr de rien. C'est plus sûr 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Waam
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2010
Messages: 47
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Dim 12 Sep 2010 - 22:11    Sujet du message: Un pas Répondre en citant

Et je continue à n'être jamais sûr de rien. C'est plus sûr

Moi aussi je ne suis jamais sûre de rien. C'est plus intelligent....
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:21    Sujet du message: Un pas

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Poésie -> Poésie libre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation