http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: Zak et Lehla (1)
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
Zak et Lehla (1)
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace romans -> Romans en cours -> "Zak et Lehla" de Yasmina
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Humphrey



Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703

MessagePosté le: Ven 17 Avr 2009 - 18:18    Sujet du message: Zak et Lehla (1) Répondre en citant

Revue du message précédent :

J'ai lu aujourd'hui le chapitre 2, qui introduit le personnage de Zak.

Sur le plan narratif, pas grand-chose à redire, les enchaînements sont logiques, on suit le fil sans problème. Le personnage de Zak n'est pas encore tout à fait clair dans mon esprit mais c'est normal, on vient à peine de faire sa connaissance. Ce qu'on en découvre invite à poursuivre la lecture, c'est tout bon.

Le style est dans la lignée du premier chapitre : assez simple, je veux dire par là que peu de mots rares ou sophistiqués sont utilisés, mais ce n'est pas un reproche. Je ne peux pas dire non plus que ce style soit très "personnel", mais développer un style vraiment "à soi", original et reconnaissable n'est pas une obligation pour écrire un bon roman.

La langue est globalement bien maîtrisée, c'est pourquoi je vais me permettre à nouveau de relever les quelques phrases ou choix de mots que j'ai trouvés moins réussis. Yasmina en fera ce qu'elle veut !

"Les grand taxis n'étaient pas individuels, c'était la raison pour laquelle il était peu coûteux d'y monter."
La formule est tout à fait correcte mais stylistiquement un peu lourde. Je suggère simplement "c'est pourquoi il était ..."

"Marouane se trouvait être un redoutable adversaire, mais Zak gagnait tout de même quasiment toujours. Avec son teint mat, ses cheveux noirs et ses yeux d’un vert limpide, un seul regard lui suffisait pour que les filles tombent toutes comme des mouches. "
Ne me demandez pas d'expliquer pourquoi, mais cette phrase me chipote (à cause du "lui").
Solution A : :"un seul des ses regards suffisait pour que les filles tombent comme des mouches. "
Solution B :"un seul regard lui suffisait pour faire tomber les filles comme des mouches. "

"Il n'avait de respect que pour celles qui lui résistaient, mais rares elles étaient."
Je sais qu'une inversion peut créer un bel effet dans certains cas mais ici je la trouve très "vieux français" et cela ne colle pas du tout avec le style général de ce texte. J'écrirais "elles étaient rares".

"Ils ressemblaient à des hyènes se battant un vulgaire morceau de viande"
C'est possible que le verbe "se battre" puisse s'utiliser comme ça mais c'est la première fois que je le lis et quand je le lis ça sonne bizarre.
Je dirais plutôt "se disputant un vulgaire morceau..."

"Pendant ce temps, les hommes scrutaient les bâtiments avec admiration dans des regards pétillants que Zak leur trouvait grotesque."
Cette phrase pose vraiment un problème, elle n'est pas claire du tout et pas juste non plus selon moi. D'abord il faut un "s" à grotesque, car je suppose que ce sont les regards qu'il trouve grotesques. Mais c'est surtout le "dans" et le "leur" qui ne vont pas.
Suggestion : "Pendant ce temps, les hommes scrutaient les bâtiments avec des regards pétillants que Zak trouvait grotesques."
Difficile de garder "avec admiration" car cela ferait deux "avec", beaucoup trop lourd. Mais ma suggestion n'est pas géniale, je le reconnais. A retravailler sans doute.

"Zak en était persuadé, l’histoire du Maroc était basée sur l’ambition éternelle de se rapprocher de l’Europe un peu plus. Moulay Ismaïl lui-même, quand il avait fait bâtir cette ville, l’avait fait dans l’intérêt principal d’attirer la fille de Louis XIV dans ses draps, alors il ne l’inventait pas !"
Il m'a fallu relire 3 fois pour comprendre qui était le " il " et ce qu'était le " l' ".
Cette fin de phrase peut être simplement supprimée sans nuire à la bonne compréhension.

C'est d'ailleurs - et je terminerai par ce petit conseil - la meilleure chose à faire si on veut acquérir le style le plus clair et le plus pur possible : se relire,  se relire et se relire encore et supprimer impitoyablement tout ce qui n'apporte aucun "plus" ni au niveau du fond ni au niveau de la forme.

Bonne soirée et à bientôt pour la suite...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 17 Avr 2009 - 18:18    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yasmina
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2008
Messages: 126
Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Sam 18 Avr 2009 - 12:02    Sujet du message: Zak et Lehla (1) Répondre en citant

Merci beaucoup pour toutes ces indications! C'est gentil de vous donner du mal. Je suis d'accord au sujet des suggestions que vous m'avez donné pour certaines phrases. Pour d'autres je le suis moins.
Par exemple j'aime cette phrase et sa tournure "Pendant ce temps, les hommes scrutaient les bâtiments avec admiration dans des regards pétillants que Zak leur trouvait grotesques." (c'est vrai qu'il y a un "s" à la fin, c'était un oubli de me part).
Concernant la phrase sur les grands taxis, le "c'est pourquoi'" sonne mieux en effet. Vous avez probablement raison à propos des filles qui tombent toutes comme des mouches également. La solution B a meilleure tournure.
La phrase avec "rares elles étaient" ne m'embête pas telle qu'elle est.
Et si le "se battant un vulgaire morceau de viande" pose problème, je devrais peut être choisir "se disputant", c'est plus courant.
Enfin dans la dernière phrase, le "alors il ne l'inventait pas" me tient à cœur. Personnellement je trouve que ça ajoute un petit quelque chose, et cela n'engage que moi bien sûr. Mais vous avez probablement raison, écrite comme ça il risque d'y avoir cafouillage. Il faudrait que je la réécrive.

En tout cas merci pour votre avis. Je vous souhaite une agréable journée!
Revenir en haut
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Sam 18 Avr 2009 - 12:36    Sujet du message: Zak et Lehla (1) Répondre en citant

Pardonnez-moi d'insister mais il serait vraiment dommage de laisser telle quelle votre phrase "Pendant ce temps, les hommes scrutaient les bâtiments avec admiration dans des regards pétillants que Zak leur trouvait grotesques." Elle ne gênera sans doute pas les lecteurs pour qui le français est une seconde langue mais si votre ambition est d'être lue et appréciée par des locuteurs natifs vous devez être plus impitoyable avec vous-même. Une phrase peut vous plaire mais être incorrecte. Au minimum, vous devez supprimer le "leur" car il est carrément fautif. Je ne sais pas ce qu'Abdel en pense, mais pour moi c'est clair et net. 


Mais il n'y a pas que ça.


La première partie serait bonne si rien ne suivait. "Pendant ce temps, les hommes scrutaient les bâtiment avec admiration."


Ensuite ça coince parce qu'il n'est pas correcte de dire "avec admiration dans des regards pétillants" et avec en plus la relative qui suit, ça rend la phrase encore plus caduque. Vous voulez dire trop de choses en une seule phrase. Il faudrait dire "avec de l'admiration dans le regard" mais il est alors difficile d'ajouter quoi que ce soit.


Il y a sûrement moyen de résoudre ce problème, soit en utilisant un "et" quelque part soit en faisant tout simplement 2 phrases séparées. 


Réécrivez cette phrase, Yasmina, vous en avez le talent !
Revenir en haut
yasmina
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2008
Messages: 126
Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Sam 18 Avr 2009 - 22:29    Sujet du message: Zak et Lehla (1) Répondre en citant

Bon d'accord. Je vais essayer d'arranger ça tout de suite.

Waw aurais-je bien lu? "Humphrey" me dit que j'ai du talent! Venant de votre bouche c'est un sacré compliment!

Bonne soirée.
Revenir en haut
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Dim 19 Avr 2009 - 10:40    Sujet du message: Zak et Lehla (1) Répondre en citant

Oui, je pense que vous avez du talent. 

Mais on verra si cela se confirme dans les chapitres suivants... 

Revenir en haut
COLOMBINO
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2009
Messages: 6
Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Jeu 23 Avr 2009 - 20:34    Sujet du message: Zak et Lehla (1) Répondre en citant

Yasmina, je viens de lire les deux premiers chapitres de Zak et Lehla et j'adore ton style.

Je commence par les "bonnes choses":  Je vois beaucoup de sensibilité et de talent. Il y'a aussi du caractère et une bonne maîtrise de la langue. Personnellement, j'ai aimé lire entre les lignes et faire la rencontre de l'esprit d'une gentille fille comme toi. Car si je devine bien, il t'es toujours difficile, dans la grande majorité de ton histoire de dissocier la personnalité du personnage principal de ta propre personnalité. Rassure-toi cela m'arrive souvent aussi dans mes écrits de m'identifier à mon héros, mais pas autant que toi. Mais comme tu l'entendra partout, il faut beaucoup se relire car même en ayant un excellent français, on peut faire quelques erreurs de style. Je suis mal placé pour critiquer des détails de forme, les autres membres l'ont fait certainement mieux que je ne pourrais le faire. C'est pourquoi je passerais directement aux critiques de fond où se trouve, à mon avis l'essentiel des "mauvaises choses" telles que je les ai ressenties (mais cela n'engage que moi).

1- Le recul par rapport au sujet du roman: A moins que le roman soit autobiographique, il faudrait éviter, à mon avis de raconter toute l'histoire dans le même ordre d'idée. Et je m'explique: il y'a le narrateur d'une part et les autres personnages du roman d'autre part, qui devraient avoir des idées différentes et des personnalités différentes. Ce qui n'est pas le cas de ton roman. Et je vais être plus explicite, par exemple ce passage :


"Plus tard, Lehla aurait l’embarras du choix, des centaines d’hommes beaux et intelligents se bousculeraient à sa porte parce qu’elle sera restée pure, et ces petites séductrices invétérées finiraient seules, parce que les hommes ne voulaient pas de femmes souillées, et c’était ce qu’elles étaient. Souillées jusqu’au plus profond de leur âme." ce que je comprend ici c'est que là c'est toi qui parle de l'héroine.




"Lehla ne pût s’empêcher de penser, en la regardant par la fenêtre, qu’elle gâchait sa beauté inutilement. Si elle avait été mois aguicheuse, plus discrète, plus décente, tous les hommes auraient sûrement été à ses pieds. Par « tous les hommes », Lehla entendait tous les hommes biens. Les hommes sérieux, responsables et raisonnés, ceux qui voyaient au-delà du sexe. Mais telle qu’apparaissait Louisa, ces hommes-là, aussi bons fussent-ils, auraient toujours – et c’était compréhensible – peur de s’engager dans une relation sérieuse. Lehla était bien placée pour le savoir, elle entendait souvent son grand frère parler de femmes avec ses amis, et avec le genre de Louisa, il était clair qu’ils ne cherchaient qu’à s’amuser." C'est  un point de vue de Lehla.

et celui-la parlant de Zak:

"Il n’avait de respect que pour celles qui lui résistaient, mais rares elles étaient."

A mon avis, tu es carrément tombé dans le piège de la redondance des mêmes idées, des mêmes croyances et des mêmes prises de positions que l'on retrouve invariablement chez l'auteur, c'est-à-dire toi, chez l'héroine et enfin chez le héros. Et pour moi c'est une faute impardonnable de style. Pourquoi ? D'abord parce que l'auteur, dans un roman, est libre de penser ce qu'il veut et de dire ce qu'il veut de ses personnages. Pourquoi renoncer à cette liberté en choisissant de penser comme ses propres personnages et de prendre les mêmes positions qu'eux. Ensuite Lehla et Zak ont quasiment la même façon de penser et croient aux mêmes principes, hormis les particularités caractérielles des deux sexes. c'est trop simpliste à mon avis. J'aurais préféré que la personnalité de Lehla soit aux antipodes de celle de Zak. Mais cela vient certainement du fait que tu es encore jeune. Quand tu prendras de l'âge, ma chère Yasmina, tu comprendras comme il est difficile  de coller une étiquette sur un être humain, et que dans un roman, la  personnalité d'un personnage peut évoluer et même changer au point de devenir le contraire de ce qu'elle a été au début du roman. c'est cette dynamique qu'il faudrait insuffler à ton roman, c'est-à-dire à quel point la grande majorité des gens vivent cloîtrés dans leurs croyances et dans leur propre univers en croyant qu'il ont un véritable contact avec le réel et avec les autres personnes. En réalité, la majorité écrasante des êtres humains sont désepérément seuls, car très peu réussissent à jeter un pont entre eux et les autres et entre eux et le vrai réel. Je n'ai pas encore lu la suite du roman, mais si un amour total, absolu et sans concessions, doit naître entre Lehla et Zak, cela devrait se passer avec en toile de fond les contradictions flagrantes entre leurs deux personnalités ainsi que la manière déformée et naive avec laquelle ils se percoivent eux-mêmes et avec laquelle ils discernent la réalité. Ce sont leurs erreurs et leurs fautes qui devraient les rapprocher et non pas leur perfection et leur moralité exemplaire.


2-La place de l'événement dans le récit: A mon avis, ton style est excellent mais  également assez lourd et cela parce que dans tes deux chapitres, il y'a beaucoup de descriptions et très peu d'évenements. Or il faudrait que la trame de l'histoire soit menée fondamentalement par les évenements, du début à la fin du roman, afin de toujours tenir le lecteur en haleine. Les descriptiojns sont indispensables, mais elle ne doivent pas constituer l'essentiel du texte, il faudrait seulement le inclure intelligemment dans la narration comme si elle faisaient partie intégrante de l'événement tout en restant fluide dans le style.


3- L'élimination de tout ce qui n'est pas absolument indispensable et faire léger: Je suis d'accord avec Humphrey pour dire que certaines parties de tes deux chapitres auraient pu être supprimées sans que cela touche à la qualité de la narration. Et à mon sens, certaines descriptions de la maison ou bien des boulevards de Meknes sont inutiles ou bien il faudrait les lier à un événement en tant que décor indispensable.


4- Eviter d'emettre des critiques sans citer des références bibliographiques ou médiatiques. Par exemple :


"
Meknès. Il y vivait depuis déjà vingt-et-un longues années, bien assez pour ne plus être dupé par la majesté de cette ville impériale. Sa splendeur, son architecture, sa grandeur, ce n’était qu’un attrape-touristes. Tout avait été édifié dans le seul but de les attirer. Zak en était persuadé, l’histoire du Maroc était basée sur l’ambition éternelle de se rapprocher de l’Europe un peu plus. Moulay Ismaïl lui-même, quand il avait fait bâtir cette ville, l’avait fait dans l’intérêt principal d’attirer la fille de Louis XIV dans ses draps! Et c’était une fatalité. Après tout, le détroit de Gibraltar ne se resserrait-il pas chaque année d’un millimètre. "

A mon avis très osé, et personnellement je ne m'aventurerais à écrire des propos pareils sans citer un ouvrage, un auteur ou une référence historique. Ecrire un roman c'est marier la réalité à la fiction, et il faut donc que chaque phrase que tu écris soit plausible et crédible.  Et puis pourquoi s'engager personnellement, alors que l'on peut faire porter le chapeau à d'autres, preuves à l'appui.

A part ça ton français est un pur plaisir, j'adore vraiment. Comme a dit Abdel "Somptueux", de brocart et de soie. Très bonne continuation!

J'essayerais de lire la suite.

Colombino
Revenir en haut
MSN
yasmina
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2008
Messages: 126
Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Ven 24 Avr 2009 - 20:21    Sujet du message: Zak et Lehla (1) Répondre en citant

Bonsoir, je passais par hasard et j'ai trouvé votre commentaire.
D'abord, je voudrais vous remercier de m'avoir lue et de me donner votre avis, d'avoir pris la peine de me dire ce qui n'allait pas.

Pour répondre à vos critiques, je me suis longtemps posée la question sur ce que vous disiez, sur le fait qu'en me lisant on pourrait me voir en chaque personnage, en fait, surtout j'avais peur que Zak et Lehla aient un caractère trop proche. Je ne sais pas si c'est le cas, mais je peux vous dire que vous vous trompez sur un point, Lehla ne me ressemble pas. Elle n'est pas moi, ce n'est pas autobiographique, et elle ne pense pas du tout de la même façon que moi. En fait ce que je ne comprend pas, c'est comment vous pouvez faire une telle critique alors que vous ne me connaissez pas? Je veux dire, vous ne pouvez pas juger de nos ressemblances si vous ne connaissez pas mon caractère, mes principes mes idées, non ?
Peut être que d'autres me contrediront.

Concernant le passage "historique", biensûr que ce qui est écrit est faux, que l'histoire du Maroc n'est pas basée sur l'ambition éternelle de se rapprocher de l'Europe un peu plus. Tout Meknès n'a pas été bâti dans le but d'attirer la fille de Louis XIV, mais les jardins de Sarij Swani, si! C'est pourquoi on compare parfois cet endroit à Versailles, j'ai fait des recherches. Et je ne me mouille en rien en disant cela, je ne partage pas l'avis de mon personnage, ce sont ses états d'âme qui sont décrits. Si c'est ainsi qu'il voit les choses, ça ne regarde que lui après tout non?

Agréable soirée à vous.
Revenir en haut
COLOMBINO
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2009
Messages: 6
Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Sam 25 Avr 2009 - 13:04    Sujet du message: Zak et Lehla (1) Répondre en citant

Bien sur, ce n'est qu'un avis personnel, qui n'engage que moi. Bonne continuation et merci d'avoir répondu.
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:54    Sujet du message: Zak et Lehla (1)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace romans -> Romans en cours -> "Zak et Lehla" de Yasmina Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation