http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: Adieu, grand-mère
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
Adieu, grand-mère
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Poésie -> Poésie libre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Humphrey



Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2009 - 22:08    Sujet du message: Adieu, grand-mère Répondre en citant

Revue du message précédent :

Vous êtes un grand sage, Abdel. Mais moi, comme vous le voyez sur mon avatar, je ne suis qu'un grand singe !

Trève de plaisanteries, j'avoue que la réponse d'Epervier m'a un peu estomaqué. Me faire traiter d'esprit obtus alors que je défends une vision de la littérature qui est celle enseignée dans les plus grandes universités, c'est assez surprenant.

Mais j'avais moi-même utilisé le mot ânerie qui a pu blesser (même si dans ma bouche, je le répète, il n'est pas méchant)... donc je n'ai eu que ce que je mérite, je suppose.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2009 - 22:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Ven 27 Mar 2009 - 00:59    Sujet du message: Adieu, grand-mère Répondre en citant

Merci du compliment Humphrey.

Oui, la plaisanterie est plaisante et a l'avantage de clore, dans l'amitié et la sincérité, ce bref malentrendu non désiré des deux côtés.

André est un ami de longue date qui vient de temps à autre honorer par ses écrits ce modeste forum. Il a le sien, et il aurait pu être très pris. Il a le coeur sur la main, il n'y a pas l'ombre d'un doute.

Vous savez Humphrey, vous avez en vous une grande capacité à juger rigoureusement les écrits des autres.

Il suffit seulement, et c'est un simple conseil d'ami, de mettre des gants de velours à votre plume trop aiguisée.

Vous pouvez rendre service à pas mal de gens en les conseillant avec diplomatie, sans aller uniquement à la pauvre faute saillante, ou à la malheureuse phrase mal foutue.

Il y a toujours quelque chose de bon dans un texte que diable ! L'effort lui-même de l'écrire et le courage de le présenter aux autres et un acte parfois héroique, si l'on sait combien l'égo des auteurs est survolté !

La pédagogie n'a jamais fait de mal à personne. C'est l'art de montrer les faiblesses tout en encourageant à les surmonter.

Faire profiter son prochain de son art ou sa connaissance, avec tact et diplomatie est un acte de civisme de haut degré.
Participer à l'écologie (au sens de rendre propre et entretenir avec délicatesse) des esprits et des talents est un noble but qui n'a aucun prix.

Inestimable.

Mais qui rend estimable au plus haut point.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Ven 27 Mar 2009 - 22:48    Sujet du message: Adieu, grand-mère Répondre en citant

C'est très beau ce que vous écrivez, sincèrement.

Toutefois, le danger de votre démarche n'est-il pas de donner des faux espoirs aux gens quant à leur talent réel ?

Etre toujours positif, c'est super, certes, mais moi je préfère quelqu'un qui a le courage de me dire : "ce que tu as écrit là, ça ne vaut pas grand-chose", si c'est cela qu'il pense.

Tant qu'il n'attaque pas ma personne, je ne vois pas où est le problème, parce que mon écriture n'est pas moi et je ne suis pas mon écriture. Voilà la première chose qu'il faut enseigner aux écrivains en herbe.

Je constate un peu partout sur les forums littéraires que je fréquente que les gens acceptent peu la critique, quoiqu'ils en disent, parce que quand on leur dit que leur poème ou roman est fade ou mièvre ou bourré de lieux communs, ce qui est très souvent le cas il faut bien oser le dire, ils réagissent au quart de tour comme si on leur avait arraché un oeil. Avec une telle attitude, on ne progresse pas dans la vie, tel est mon credo. Cela peut paraître dur, non diplomate, tout ce que vous voulez, mais la franchise et la "vraie" relation humaine est à ce prix, selon moi.

Je cherche toujours le forum littéraire amateur qui applique ces principes.
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Sam 28 Mar 2009 - 01:16    Sujet du message: Adieu, grand-mère Répondre en citant

Vous cherchez un forum qui applique ces principes ! Mais à qui ? A vous ou aux autres ?

Vous dites que vous avez fréquenté beaucoup de forums. Y avez vous posté quelque chose ? Est ce qu'on vous a critiqué de la manière acerbe que vous aimez ou bien on vous a encensé ?

Si vous avez déjà commenté des textes de manière approfondie, j'aimerais que vous me donniez les adresses des forums qui contiennent vos analyses pour que je puisse en avoir une idée. Et donc mieux vous comprendre, mieux justifier vos points de vue.

Vous descendez comme ça dans l'arène, le glève au poignet, et vous assenez vos critiques à la volée, sans la moindre approche rigoureuse et scientifique. Juste des jugements de valeur. Ceci ne vaut pas un clou, cela trop simpliste, ceci rien à cirer, cela bourré de fautes  !

C'est cela le commentaire littéraire selon vous ?

Avez -vous jeté un coup d'oeil sur le sous-forum consacré au commentaire ? Y avez-vous lu ma démarche que j'assigne , dans ce forum, aux commentaires ?

Ma démarche n'est pas née du vide. Elle est le fruit de la participation à plusieurs forums littéraires, des dizaines de commentaires sur les textes, romans et poèmes, en suant sang et eau à me documenter sur tout pour faire la critique la plus rigoureuse.

Ma recherche documentaire, très sérieuse, a permi à mes commentaires d'être appréciés par les meilleurs membres talentueux de plusieurs forums et qui ont déjà publiés des oeuvres .

Avez-vous déjà tenté de commenter tout un roman de bout en bout ? Moi, je l'ai fait plusieurs fois, sans rien attendre, juste pour le plaisir. Je ne me suis pas contenté de dire que cela ne vaut pas un clou, mais j'ai accompagné les auteurs au fur et à mesure sur les moindres détails, y compris la correction, la ponctuation... Et ce n'est pas du tout une partie de plaisir !!!

Ce n'est que lorsque je me suis senti capable de créer un espace pour servir directement les autres, que j'ai crée ce forum. Après avoir été  d'ailleurs modérateur dans deux autres . Deux ans de labeur et d'apprentissage, surtout du commentaire, avant de créer cet espace.

Car le commentaire est avant tout  un art, exprimé par les auteurs eux-mêmes qui sont capables de se comprendre mutuellement, dans les méandres de leurs fibres artistiques,

Seul un auteur peut comprendre un auteur et un poète comprendre un poète. Voilà pourquoi il est demandé de se faire commenter mutuellement !!!Le lecteur lamda, lui, reste le destinataire final à qui cela plaît ou ne plaît pas; selon les tendances en vogue, ou imposées par le mercantilisisme dominant des médias.

Un commentateur qui n'est pas lui-même auteur, perd son temps dans un forum littéraire, et fait perdre aux autres leur temps.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Sam 28 Mar 2009 - 11:40    Sujet du message: Adieu, grand-mère Répondre en citant

Pas de problème, vous avez raison, je n'avais pas pris la peine de lire en entier la démarche de ce forum.

Elle est discutable mais louable. Et puis chacun fait ce qui lui semble bon.

Le vieux singe rétrograde ne vous fera plus perdre de temps, c'est promis.

Une petite chose quand même: je n'ai posté que quelques critiques mais j'ai chaque fois pris la peine d'expliquer, contrairement à ce que vous sous-entendez. Quand je dis d'un poème qu'il est composé de lieux communs, je ne crois pas que cela demande beaucoup de développement. Sauf si vous pensez que vos membres ne savent pas ce qu'est un poncif. Et ce n'est pas unjugement de valeur : tout qui a un minimum de culture littéraire peut faire la différence entre une formulation unique, originale, surprenante, poétique et une phrase déjà vue dans mille autres poèmes. Non ?
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Sam 28 Mar 2009 - 15:45    Sujet du message: Adieu, grand-mère Répondre en citant

Si , bien sûr !

Et je n'ai pas non plus à trop insister sur la façon de commenter des uns et des autres.

Vous dites que ma démarche tracée est discutable mais louable. Cela me paraît très honnête .

Mon insistance n'est nullement une anti invitation  mais une mise en garde contre des querelles de mots qui risquent de dégénérer.

Je suis un vieux routier des forums pour ne pas sentir quand des tempêtes vont se lever.

Mais je vous accorde le fait, déterminant, que j'ai affaire à une personne cultivée et raffinée mais qui tient à dire les choses toutes crues, parfois avec arrogance. Je dis cela parce que je l'ai compris comme ça en tant que modérateur du site.

C'est mon rôle non ?

Mais je n'ai pas le droit d'imposer mes impressions aux autres.

J'ai dit ce que je pensais pour l'avenir des débats.

Et si jamais les auteurs en herbes étaient favorables  aux critiques de la sorte ?

Aurais-je eu raison de gêner d'éventuels échanges bénéfiques ?

Le silence des autres me gêne, dans notre débat (à part André) . Et le doute me ronge.

Je m'en remets donc à votre entière appréciation quant à la manière d'éviter des mésententes.

La balle est dans votre camp.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Sam 28 Mar 2009 - 16:07    Sujet du message: Adieu, grand-mère Répondre en citant

Vous êtes quelqu'un de conciliant et en plus vous êtes capable de vous remettre en question. C'est fort rare !

Je vous trouve de plus en plus sympathique.

Je serais également intéressé d'entendre d'autres avis sur ce débat.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:53    Sujet du message: Adieu, grand-mère

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Poésie -> Poésie libre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation