http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: matins bleutés
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
matins bleutés

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Poésie -> Poésie libre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hajar Qim
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 13 Nov 2008 - 11:22    Sujet du message: matins bleutés Répondre en citant

les jours de pluie
les grands jardins d’hiver
ont des chemins
que je ne connais pas
et dont je soupçonne
l’entrée

matin bleuté
matin frais et léger
essence de bonheur
qui court le long des rues
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 13 Nov 2008 - 11:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Jeu 13 Nov 2008 - 14:24    Sujet du message: matins bleutés Répondre en citant

Poème bien travaillé. Et non pas trop travaillé.

Il parait tout naturel et innocent d'écriture béate et simple, mais non ! voyons pourquoi :

Les deux strophes s'opposent par le contenu :

Dans la première, il s'agit de jardin et de chemin. Mais dans la seconde, il s'agit de ville et de rue. L'un n'excluant pas l'autre.

Dans la première, il s'agit de jours de pluie, et dans la seconde il s'agit de matin bleuté, donc ensoleillé.

Dans la première, on fait le rapprochement entre "connais pas" et "soupçonne". Tandis que "l'entrée" trône seule dans un vers, comme une véritable et réelle porte d'entrée.

Dans la seconde, on rapproche le "frais léger" à "l'essence" de bonheur, l'essence étant fluide et légère et se répand partout.

Enfin dans la première, il y a  l'idée de réclusion chez soi : impossible d'aller vers les jardins d'hiver. Dans la seconde, au contraire, le bonheur léger court le long des rues.

On ne peut donc pas dire que le poème est simple. Il l'est en apparence.

Exactement comme une pièce de poterie en porcelaine, richement décorée: elle parait sortir du néant ,comme ça.

C'est la magie de l'artiste. C'est la maitrise de l'art.

Ou l'inverse, comme vous voulez.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:17    Sujet du message: matins bleutés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Poésie -> Poésie libre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation