http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: LE CHAUD ET LE FROID
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
LE CHAUD ET LE FROID

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Poésie -> Poésie néoclassique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
LAMY Jacques
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 402
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 3 Juin 2009 - 16:00    Sujet du message: LE CHAUD ET LE FROID Répondre en citant

.
.
"Le chaud et le froid..." Poésie en alexandrins blancs
.
.
C’était un Chevalier monté sur palefroi.
Damoiselle au hennin et prunelles de feu
captant du cavalier une flamme amoureuse
lui avait répondu de façon chaleureuse.
.
Par la faute, un moment, d’un bel écuyer blond,
renommé pour n’avoir jamais eu froid aux yeux,
leur relation d’antan s’était trouvée en froid.
Ils s’étaient disputés alors sous le beffroi,
le Chevalier, outré, rompant d’un ton glacial.
Damoiselle en pleurait longtemps à chaudes larmes.
.
Et depuis, tendrement, s’étant réconciliés,
cet amour partagé leur faisait chaud au cœur :
l’écuyer fut puni par la pendouillerie !
La scène est présentée en la tapisserie
avec un oriflamme en tons chauds d’Aubusson:
y figure un baron, Godefroy de ... Bouillon (chaud ou froid).
.
À la veillée, devant l’immense cheminée
près des braises, eux, seuls, jouaient à la main chaude,
aussi à d’autres jeux très brûlants pour tout deux…
Parfois, la Dame avec effroi levait les yeux,
la tête en feu, ressentant un froid dans le dos,
lorsqu’il dégainait de sang-froid… sa grande épée.
.
Le Chevalier avait refroidi plus d’un homme,
la vengeance étant "un plat qui se mange froid."
Mais avoir le sang chaud, ça prête à réfléchir :
car tout le monde sait que le sang chaud pensa,
comme disait Don Quichotte de la Mancha.
.
Ce brave Chevalier en un cruel instant
où il avait eu chaud, s’en était bien sorti,
pour cette fois, en conservant la tête froide.
Moi, j’estime que ceux qui ont la tête chaude,
et bien, … ça jette un froid !
.
.
Jacques LAMY
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 3 Juin 2009 - 16:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mer 3 Juin 2009 - 21:37    Sujet du message: LE CHAUD ET LE FROID Répondre en citant

Lamy sort souvent des chemins battus pour innover avec bonheur.

Sans jamais  se départir d'un humour fin, plein de sous -entendus qui font sourire d'un air entendu.

C'est la poésie elle-même qui se rafraîchit sous sa plume pourvoyeuse de magie architecturale des mots et leurs sens.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:18    Sujet du message: LE CHAUD ET LE FROID

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Poésie -> Poésie néoclassique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation