http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: TEMPÊTE AU CARRÉ !
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
TEMPÊTE AU CARRÉ !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Nouvelles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
LAMY Jacques
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 402
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 16 Juin 2009 - 12:32    Sujet du message: TEMPÊTE AU CARRÉ ! Répondre en citant

TEMPÊTE AU CARRÉ !



Une ombre de coton s'est emparé des flots, du ciel et du navire. Sur place, un chalutier au large se balance... Houleuse, la mer creuse et puis enfle son ventre, s'entrouvrant par instants sur un gouffre abyssal.
Ébrieuse, oscillant la coque grise grince, chante plaintivement de toutes ses structures. Et les embruns glacés pénètrent jusqu'aux cœurs.
La sirène lugubre, émet son cri de peur...
.
Une lampe-tempête éclaire le carré.
Trois marins à l'écoute auprès de leur "patron" : le "Second" chevronné et deux vieux loups de mer.
Cet adjoint rigoureux rend compte au Capitaine d'un ton sobre mais ferme.
.
Les regards sont braqués sur le "Maître après Dieu".
La génératrice est en panne, Capitaine ! Rien ne laissait prévoir ce type d'accident... Les accus de secours ne tiendront plus longtemps ; la radio est muette ainsi que le radar !
— Les fusées d'alarmes seront inefficaces, la brume est bien trop dense ! Nous devons maintenir notre navire à flot en faisant face aux déferlantes. On est bien en manuel, l'équipage alerté ?
suppose le Patron, sans montrer quelque émoi.
— Les ordres ont été exécutés, Capitaine, le bosco sur le pont maîtrise la manœuvre.
.
Un grondement rageur soudain se fait entendre, une forte secousse ébranle le carré, fait vaciller la lampe.
Nous venons de toucher ! crie un jeune marin en ouvrant violemment la porte du carré. J'ai vu "l'ombre" passée, on dirait "La Martine" !
— Mais non, assure un autre accouru à son tour, c'est une déferlante reçue par le travers.
"La Martine" a coulé par cent mètres de fond... Il y a bien six ans, tu n'étais qu'un gamin, rétorque le Second.
Le vent tourne, soyons prêts à parer debout, ordonne le Patron.
.
Calmement, de sa poche il tire une bouffarde, méticuleusement bourre le fourneau, puis, regardant ses marins, leur expose ses vues ; il élève la voix pour couvrir la tempête :
Le Port s'est aperçu que l'on ne répond plus, il viendra en secours dès la brume levée.
Mais le "Kervajean II" est un bon chalutier, faut bien le ménager quand même, ça c'est sûr. Allez donner la main au bosco et aux autres : vous n'êtes pas de trop...

Les hommes se lèvent pesamment, sans un mot, et sortent du carré de leur pas chaloupé.
.
Capitaine et Second restent seuls, silencieux durant quelques minutes.
Le navire craque de toutes ses membrures, violemment roulé par la houle tenace.
Le Patron, un colosse barbu aux cheveux blancs, regarde son Second, petit, trapu, hâlé, marsouin vieilli aux océans. Celui-ci déclare :
Des heures à tenir, ne comptant que sur nous, à être chahuté..., au risque de couler ! Je te l'avais bien dit : fallait rester au port. Les autres chalutiers sont amarrés au quai, mais nous, nous levons l'ancre en plein gros temps, bien sûr !
On ne parviendra pas à jeter le chalut ! Tu nous fais risquer notre peau pour rien du tout !
— C'est l'heure de vérité, Loïc, et tu as peur... À propos comment va Hélène ? Que lui as-tu promis pour qu'elle m'abandonne ?
— Je n'ai nulle peur, Jean : c'est aux gars que je pense... Tu es un criminel de te venger ainsi. Hélène n'y est pour rien : elle ne t'aimait pas !
— Elle ne m'aimait pas ? Tu la bonimentais lorsque j'étais au large, que tu restais à quai pour de fausses raisons !
Tu es lâche, Loïc, maintenant tu as peur ! Tu ignores comment se finit l'aventure ! Avoue-le franchement, pauvre marin d'eau douce !
— Et tu as saboté ainsi l'électronique pour assouvir ta haine ! Nos six gars sur le pont ne se doutent de rien : je vais leur annoncer que le Patron est fou !

.
Le ton est violent et le phrasé nerveux. Le Patron du navire est rouge de colère, le Second a blêmi aux propos insultants...
Loïc se relève pour quitter le carré quand Jean brutalement l'empoigne par le col. Les marins se défient de leurs regards cruels.

Le navire est secoué par une vague immense, tous les objets légers basculent au carré : les hommes sont au sol.
De la main de Loïc une lame jaillit !
.
······

.
COUPEZ ! hurle une voix.
.
Une construction en matière plastique peinte représente le carré, le tout monté sur une plate-forme, articulée sur vérins pour simuler tangage et roulis.
À l'opposé des caméras, derrière ce faux local, est disposé un grand écran sur lequel sont projetées les images sonorisées d'une forte tempête dont les effets se perçoivent par le hublot fictif du carré.
.
Les acteurs jouant les personnages de Loïc et Jean se relèvent, descendent quelques marches, rejoignent leurs camarades et le personnel de la régie qui les applaudissent.
.
Ce n'est pas mal du tout, dit le metteur en scène, pas mal du tout...
Certes, mais toi aussi tu ignores comment se finit l'aventure, déclare l'assistant, voilà ce que c'est d'accepter un scénario inachevé !
L'auteur est besogneux, mais joueur, ce que j'ignorais... Comment aurais-je pu deviner qu'il gagnerait le tiercé dans l'ordre et se retirerait quelque temps aux Seychelles avant l'achèvement de son manuscrit ?
Hein ! comment aurais-je pu le deviner ?
clame-t-il, acerbe...

.
.
Jacques LAMY
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Juin 2009 - 12:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mar 16 Juin 2009 - 15:55    Sujet du message: TEMPÊTE AU CARRÉ ! Répondre en citant

COUPEZ !

Ouf ! cela arrive bien à propos, on avait déjà le souffle coupé.

Le pire a été écarté dans notre imaginaire.

La tempête dans le carré qui est aussi double (au carré) va continuer ailleurs, dans un autre carré entre le metteur en scène (l'autre capitaine des "manoeuvres filmées" et son second ,l'autre second qui a maille à partir avec son boss).

Un emboîtement des situations qui a fait monter la tension comme une déferlante et qui l'a rabaissée brutalement.

On a bien tongué, cela est sûr, entre de bonnes mains qui maîtrisent les ficelles du langage, des effets visuels et sonores, et même les effets escomptés...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
LAMY Jacques
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 402
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 16 Juin 2009 - 17:46    Sujet du message: TEMPÊTE AU CARRÉ ! Répondre en citant

Attention, Abdel, attention !

.
Le double d'un nombre c'est ce nombre multiplié par 2... Ex.: Le double de 5 c'est : 10
Le carré d'un nombre c'est ce nombre multiplié par lui-même. Ex.: le carré de 5 c'est : 25
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mar 16 Juin 2009 - 21:52    Sujet du message: TEMPÊTE AU CARRÉ ! Répondre en citant

Edition du message initial :

Oui, bien entendu.

Je ne vais pas vous contrecarrer sur une évidence mathématique.

- On a le carré du commandant, théatre d'une joute orale entre celui-ci et son second : tempête dans les esprits qui va faire chavirer les âmes en conflit.

- on a un autre carré de commandement (près du plateau où se joue la scène) théâtre d'une joute orale entre le metteur en scène et son assistant : une autre tempête dans les esprits qui va faire chavirer les âmes en conflit.

Résultat : un double carré ( qui n'est pas du tout un carré double, loin s'en faut) et une double tempête.

Pour faire joli : on dira la tempête au carré, multipliée par elle même. Est-elle double ou au carré ?

- elle ne sera double que si on la juxtapose dans deux endroits distincts mais proches (les deux carrés)

- elle ne sera  au carré (mathématiquement) que si  (et seulement si) on la multiplie par elle-même, en un seul endroit !!!

Et comme il est matériellement impossible de multiplier une tempête par elle-même (en un seul ou en deux endroits), on jouera sur les mots pour invoquer qu'elle soit au carré par le seul fait qu'elle se déroule dans deux carrés différents.

Sa force peut être le résultat d'une multiplication du "chiffre" de son intensité par lui même. Par exemple 10 x 10 = 100. Par ricochet, je serais amené à quantifier et chiffrer les autres imageries et états d'âmes du texte. Donc résoudre une équation à plusieurs inconnues. Donc un imbroglio littérallement matheux...

Mais à mes yeux ce ne sera qu'une tempête qui a doublé de volume et par un phénomène d'ubiquité, elle se retrouve dans deux endroits en même temps.

Si le titre était "double tempête" ça aurait parfaitement cadré avec mes carrés et doubles tempêtes.

Mais le titre est "tempête au carré" : le carré des couchettes ou celui du commandant, etc ?. Celui du commandant bien sûr.
M'arrêter là sans évoquer la suite (le metteur en scène et son second et le carré où ils se trouvent) c'est tronquer l'anlyse.

Ayant "l'esprit carré dans un corps rond" (comme aimait à se décrire Raymond Barre) et n'étant point un Poincaré des maths, j'ai sauté sur la formule, poétique sur les bords, pour tenter d'expliciter deux scènes imbriquées dans le même texte avec beaucoup de brio de la part de l'auteur.

Un brio au carré. Ou carrément double.

 Les comparaisons littéraires n'ayant pas encore été soumises aux lois mathématiques et physiques  peuvent donc (heureusement) continuer à prétendre décrire (artistiquement) la quadrature du cercle...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
LAMY Jacques
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 402
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 17 Juin 2009 - 09:03    Sujet du message: TEMPÊTE AU CARRÉ ! Répondre en citant

On tourne en rond avec ces histoires de carrés !
.
.
Revenir en haut
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 08:30    Sujet du message: TEMPÊTE AU CARRÉ ! Répondre en citant

J'aurai , carrement voulu que cette histoire se termine en carré sur le chalutier...Elle devenait passionnante, sans ce COUPEZ!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:43    Sujet du message: TEMPÊTE AU CARRÉ !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Nouvelles Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation