http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: la vie des autres
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
la vie des autres

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Récits autobiographiques, souvenirs...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 09:04    Sujet du message: la vie des autres Répondre en citant

Après une longue journée passée sur les bancs de l'école, et une bonne partie de ma vie à faire l'aller et retour de trois kilomètres à pieds, bravant tous les dangers pour aller au devant du savoir, ma plus grande décéption était de trouver, deux ou trois paires de souliers harassés, couverts de poussière, bien alignés sur le seuil de notre maison.

Je savais qui m'attendait à l'intérieur à la vue de ces chaussures usées et poussièreuses. Comme je n'avais pas où fuir et rebrousser chemin, je prenais mon courage à plein bras et je faisais mon entrée, ovationnée comme une star, dans la pièce où mes visiteuses m'attendaient.

Les accolades et les embrassades fougueuses finies, je me retrouvais coincée , assise entre ces femmes qui sentaient la sueur qu'elle trompaient tant bien que mal par un fort parfum bon marché. Sur le bord de la nausée, sans broncher mot, sachant d'avance l'objet de leur visite, je m'emparais d'un bloc de feuilles et de mon stylo!

J'entamais mon travail en cherchant au fond de moi même le peu de patience qui me restait.
" Je commence par qui ?" demandais -je à ma mère.
"Commence par ta tante Aicha.C'est elle qui est venue la première, ensuite c'est Rquia, et enfin c'est khadouj."

Je n'avais pas encore écrit la date, que déja tante Aicha me dictait ce qu'elle avait à dire dans sa lettre qu'elle voulait envoyer à son fils Driss.Un nouveau recruté de l'armée, dont tout le village était fier.

"Ecris ma fille , écris!...que dieu te bénisse et bénisse tes mains qui savent tenir un stylo!"
Docile et fluide, comme s'il comprenait la detresse de tante Aicha, mon stylo s'élançait pour transcrire le fin fond de l'âme de cette femme qui s'était faite belle pour me dicter la lettre de son fils.

"Dis lui, ma fille, que tout va bien chez nous."Il ne nous manque que de voir son visage".La récolte de blé a été bonne cette année.Dis lui que son père a fait reconstruire le mur de l'étable qui tombait en miettes, à cause des fortes pluies de cet hiver.
Dis lui aussi ,que son cher père a gagné sa cause au tribunal...tu sais? cette terre mal partagée à la corde!
Ne lui dis pas que nous avons perdu le grand taurreau qui a succombé en mangeant une mauvaise herbe, cela pourrait le chagriner..."

En écrivant, tante Aicha, se penchait de temps en temps sur ma feuille...SA LETTRE! comme pour s'assurer que j'écrivais à la lettre ce qu'elle me dictait dans un débit que j'avais du mal à suivre.

C'était ma mère qui était contente de la visite fréquente de ces femmes.Elles ne venaient jamais les mains vides...tantôt un poulet , tantôt des oeufs frais.

Tard dans la nuit; j'avais du mal à me concentrer sur mes devoirs. Ma tête était pleine de la vie des autres...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 09:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
LAMY Jacques
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 402
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 09:49    Sujet du message: la vie des autres Répondre en citant

Texte bien écrit, amusant, authentique, "historique" : c'est tellement évident !
.
Mais je ne veux pas en rester là. En effet, dans un tout autre domaine que l'écriture, je retrouve cinquante ans plus tôt (de l'époque où se passe la scène d'amynochka) les mêmes sensations que celles ressenties dans la paysannerie française.
.
Je suis né Parisien, mais fortement issu de la campagne Bourbonnaise (Centre de la France) et fortement imprégné des récits d'enfance que me faisaient mes parents... Et à ma grande stupéfaction, je retrouve la même ambiance, les mêmes sons, les mêmes odeurs décrits par amynochka que ce qu'on me racontait... autrefois.
.
Il me semble que les scènes rustiques de l'enfance aient été, cinquante ans plus tôt en France, identiques à ce qu'on vivait au Maroc... La différence de cultures disparaitrait en effaçant ce léger décalage dans le temps.
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 13:46    Sujet du message: la vie des autres Répondre en citant

Ce témoignage de Lamy me va droit au coeur.

Pourquoi ?

Parce que, à l'évidence, une nouvelle grande figure de la littérature marocaine d'expression française est en train d'emerger, avec cette touche qui appréhende l'universalité de la condition humaine à partir de faits socio-culturels traités avec un réalisme frappant et une psychologie d'approche des plus sensibles et des plus émouvantes.

Ce forum s'énorgueillis d'avoir la primauté des premières saveurs d'un talent qui sera bientôt largement apprécié.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 15:41    Sujet du message: la vie des autres Répondre en citant

LAMY Jacques a écrit:
Texte bien écrit, amusant, authentique, "historique" : c'est tellement évident !
.
Mais je ne veux pas en rester là. En effet, dans un tout autre domaine que l'écriture, je retrouve cinquante ans plus tôt (de l'époque où se passe la scène d'amynochka) les mêmes sensations que celles ressenties dans la paysannerie française.
.
Je suis né Parisien, mais fortement issu de la campagne Bourbonnaise (Centre de la France) et fortement imprégné des récits d'enfance que me faisaient mes parents... Et à ma grande stupéfaction, je retrouve la même ambiance, les mêmes sons, les mêmes odeurs décrits par amynochka que ce qu'on me racontait... autrefois.
.
Il me semble que les scènes rustiques de l'enfance aient été, cinquante ans plus tôt en France, identiques à ce qu'on vivait au Maroc... La différence de cultures disparaitrait en effaçant ce léger décalage dans le temps.




Heureuse de ramener LAMY vers des sentiers lointains de cette enfance qui nous travaille encore.Il est vrai que j'écris plus avec des sentiments qu'avec des mots, mais cela me rassure que vous ayez apprécié.
Revenir en haut
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 15:47    Sujet du message: la vie des autres Répondre en citant

Abdel a écrit:
Ce témoignage de Lamy me va droit au coeur.

Pourquoi ?

Parce que, à l'évidence, une nouvelle grande figure de la littérature marocaine d'expression française est en train d'emerger, avec cette touche qui appréhende l'universalité de la condition humaine à partir de faits socio-culturels traités avec un réalisme frappant et une psychologie d'approche des plus sensibles et des plus émouvantes.

Ce forum s'énorgueillis d'avoir la primauté des premières saveurs d'un talent qui sera bientôt largement apprécié.



J'aurai voulu que feu mon père lise ce que vous avez écrit...mais bon : laissons les morts dormir en paix!...et puis je n'ai pas envie de me sentir prétentieuse...Mes écrits ne sont que des prémices .Beaucoup de chemin reste à faire...
Revenir en haut
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Jeu 18 Juin 2009 - 19:36    Sujet du message: la vie des autres Répondre en citant

Votre modestie vous honore, Amynochka, et vous avez raison de garder les pieds sur terre. 


Même si je partage largement l'avis d'Abdel et de Jacques sur la qualité de votre écriture, je pense qu'il est hasardeux de faire des prédictions sur l'avenir littéraire d'un auteur, aussi talentueux soit-il. Si le talent seul suffisait à assurer la reconnaissance et le succès, ce serait magnifique, hélas nous savons tous qu'il n'en est rien.


Mais que cette petite note de réalisme ne vous empêche surtout pas de poursuivre votre chemin !
Revenir en haut
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 19 Juin 2009 - 10:48    Sujet du message: la vie des autres Répondre en citant

Humphrey a écrit:
Votre modestie vous honore, Amynochka, et vous avez raison de garder les pieds sur terre. 


Même si je partage largement l'avis d'Abdel et de Jacques sur la qualité de votre écriture, je pense qu'il est hasardeux de faire des prédictions sur l'avenir littéraire d'un auteur, aussi talentueux soit-il. Si le talent seul suffisait à assurer la reconnaissance et le succès, ce serait magnifique, hélas nous savons tous qu'il n'en est rien.


Mais que cette petite note de réalisme ne vous empêche surtout pas de poursuivre votre chemin !


Consciente qu'écrire ne peut etre un métier, un gagne pain...je le fais par passion.Je n'ai pas la prétention de m'élever au rang des grandes plumes.Je me sens bien dans cet espace, où je peux être des fois adulée , d'autres fois sermonnée. : ..cela me suffit.
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Ven 19 Juin 2009 - 13:47    Sujet du message: la vie des autres Répondre en citant

Difficile de ne pas réagir sans  écorcher sa propre probité morale, et sans risquer aussi de perdre , en régularité, l'apport d'un membre aussi talentueux.

On ne peut pas déplumer les ailes d'un talent naissant et le mettre en cage pour en profiter égoistement tout seul.

Il est donc de mon devoir de vous inciter à participer le plus largement possible, au moins dans les divers concours qui sont indiqués dans la partie "Espace généraliste" : rubrique "Le monde de l'édition, activités et concours artistiques".

Mais également donner la chance à vos écrits d'être lus par le public le plus divers.

Il est évident que Humphrey a totalement raison à propos des difficultés pour un talent à émerger du lot. Mais petit à petit , l'oiseau construit son nid. D'abord, sur la première branche à portée des prédateurs, puis un peu plus haut, puis vers la cime si possible. Sinon, en toute chose le juste milieu est bon.

J'avais eu l'insigne honneur de reçevoir une réponse privée de notre grand écrivain Tahar Benjelloun, à propos du sort des écrits d'un débutant . Il me répondit que c'est une affaire de chance ou de destin. C'est une profonde réflexion qui fait la part entre le hasard ou le destin d'être écrivain.

On peut le devenir par hasard sur un coup de pub, ou de tête d'un éditeur qui s'est épris de votre manuscrit pour des raisons affectives ou mercantiles (on ne sait). On peut le devenir parce que le destin le veut, acte prédestiné qui entre dans l'ordre des choses : on est écrivain ou on ne l'est pas , l'éditeur n'est que le catalyseur en quelque sorte .

J'avais pris comme objectif que ce forum soit le plus largement possible ouvert sur l'environnement littéraire le plus diversifié, en y annonçant les concours, les sites les plus pertinents, les forums des membres, leurs blogs, etc.

Cela n'est pas encore très palpable par manque de plumes, mais cela est déjà bien planté dans la structure générale, à l'instar d'autres forums (rares, il est vrai) que j'ai eu le plaisir de fréquenter.

Il ne faut pas avoir la peur d'inciter ses membres à diversifier leurs espaces d'audiences, car en les encourageant de la sorte vous écrasez du pied l'égoisme farouche à vouloir garder ses membres à tout prix, mais vous leur rendez un service quasi introuvable ailleurs.

Il est certain qu'en retour, les membres  n'oublieront pas l'espace d'échanges qui leur a permis d'avoir des amis sincères, encourageants et francs  et continueront à y participer de plus belle .
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 19 Juin 2009 - 23:22    Sujet du message: la vie des autres Répondre en citant

J'avoue ne pas avoir assez de plumes pour pouvoir voler à mon aise dans les cieux de l'écriture.Mais merci ABDEL, quand même pour vouloir me faciliter le chemin qui mène à l'essor...Qui sait? peut-être qu'un jour ,je pourrais me faire des ailes d'icare pour le moment ,je préfère rester sous l'ombrage de ce merveilleux espace...histoire de me construire
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Ven 19 Juin 2009 - 23:52    Sujet du message: la vie des autres Répondre en citant

Merci Amynochka, pour cette constante humilité qui accompagne toutes vos interventions.

"Ce merveilleux espace", en plus d'un encouragement, est un constat d'évidence puisque des merveilles sont postées par les un(es) et les autres.

Ah, si les indécis se décident à la fin !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
LAMY Jacques
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 402
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 20 Juin 2009 - 10:10    Sujet du message: la vie des autres Répondre en citant

Je viens mettre mon grain de sel, amynochka, sur des considérations très générales quant à l'écriture et à l'édition...
.
Tout d'abord, l'essentiel c'est d'éprouver un grand bonheur à écrire...
.
Ensuite, il faut savoir que la relation directe entre "talent" et "édition" est loin d'être évidente...
.
Ce qu'on appelle "le talent" (soit, peut-être, la possibilité de rendre audible par le travail notre musique intérieure), qui se trouve révélé par l'enthousiasme de notre entourage (partial ?), approbation confortée souvent par l'appréciation des pairs, notamment dans votre cas, amynochka, ce talent, dis-je, n'intervient que pour une petite part dans la décision d'un véritable éditeur (publication "à compte d'éditeur")
.
Il faut se rappeler qu'il existe plusieurs modes d'éditions : 1/ L'auto-édition (l'auteur confectionne et vend lui-même son ouvrage) et 2/ les éditions à compte d'auteur et à comptes partagés (l'auteur paie tout ou partie des frais d'éditions) et, enfin 3/ la publication à compte d'éditeur (la seule reconnue par la Société des Gens De Lettres), la totalité des frais sont pris en charge par celui-ci qui fidélise alors l'auteur par contrat.
.
Il n'y a qu'à constater le nombre de "romans de gare", bâclé en quelques jours, qui se vendent en kiosque sur les quais, pour comprendre que le "marché" mise beaucoup plus sur un lectorat facile que sur une élite en recherche de talents.
.
Que recherche l'éditeur courant (j'en exempte, très partiellement, les grandes maisons d'édition) ? Un sujet, un style, une catégorie, un nom d'auteur, bref les éléments commerciaux qui fait que des livres se vendront mieux que d'autres : L'éditeur n'agit pas dans le but exclusif de promouvoir la littérature, il ne s'y attache que dans la mesure où il fidélise un lectorat élitiste.
.
Lorsqu'on n'est pas un personnage public, la rencontre avec un éditeur peut être dû au hasard ou par intervention relationnelle.
.
Mais le hasard peut faire aussi qu'un éditeur lisant votre prose éprouve, avec juste raison, "un coup de coeur" (c'était mon cas) et décide de vous publier. Cela ne veut pas dire non plus que l'opération se réitérera...
.
Une écriture talentueuse n'ouvre pas plus qu'une autre les portes de l'édition...
.
Ce qu'il faut c'est, l'amour de l'écriture dominant, tenir et s'accrocher jusqu'au jour où... En effet, quelle douce émotion de caresser la couverture d'un livre (financé par d'autres) qui porte son nom, même si ce doit-être souvent sans lendemain...
Revenir en haut
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Dim 21 Juin 2009 - 12:54    Sujet du message: la vie des autres Répondre en citant

Ecrire, est un immense plaisir...être éditée est un rêve, auquel je n'aspire pas trop...et puis de toutes manières, je suis entre de bonnes mains sur cet espace! VOUS! ABDEL ! et HUMPHREY.J'apprends beaucoup avec vous! MERCI.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:42    Sujet du message: la vie des autres

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Récits autobiographiques, souvenirs... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation