http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: cher père, chere mère
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
cher père, chere mère
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Récits autobiographiques, souvenirs...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 26 Juin 2009 - 12:11    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

CHERS PARENTS:


Voila bientôt neuf mois que j'ai quitté le douar.Vous me manquez déja.La dernière lettre que j'ai reçu, était tellement émouvante, que j'ai failli perdre ma dignité de soldat, en pleurant devant mes collégues qui partagent ma " tchaboula".

Je ne vous décrirai pas le paysage, car il n'ya rien à décrire! des dunes à perte de vue qui ondulent et changent au moindre coup de vent.

Je suis dans une zone militaire où la vigilance est de rigueur. l'erreur est impardonnable.
Le bled me manque terriblement.Le pain chaud de ma mère, son couscous, les longues veillées nocturnes devant le seuil de notre maison, et le bruit des insectes qui comblent le silence de la nuit.

J'éspère qu'Amynochka vous transmettra ce que je ressens.Mais je sais qu'elle ne voudra pas vous chagriner avec mes états d'âme. Aussi , je suis conscient qu'elle vous lira ma lettre à sa manière!.Elle vous dira que Driss va bien et que rien ne lui manque à part contempler vos visages.

Je vous quitte avec mon stylo et non avec mon coeur!


VOTRE FILS bien aimé DRISS.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 26 Juin 2009 - 12:11    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 27 Juin 2009 - 15:22    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

LAMY, ABDEL, HUMPHREY! dites moi que c'est un navet tout court! je comprendrai! mais le silence tue!
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Sam 27 Juin 2009 - 16:57    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

Zut, j'ai pas vu !

Ca commence à bien grossir le forum.

Je m'invite ,donc, et invite mes amis membres à toujours consulter l'indication en haut à droite de la page " voir les messages sans réponse  " , à chaque fois qu'ils se connectent.

C'est le moyen le plus sûr de ne rien rater.

Ce n'est pas un navet, Amynochka, c'est juste très court. Juste un flash de vos fameux coups d'oeil toujours intéressants sur des scènes de vie du présent ou du passé. 

Ce texte reflète le contenu de la lettre typiquement marocaine. Le contenu exprimé en français allie le français pur à la traduction de formules marocaines en leur gardant leur saveur.

Exemple :

" Elle vous dira que Driss va bien et que rien ne lui manque à part contempler vos visages".

et,

" Je vous quitte avec mon stylo et non avec mon coeur! "

Voilà des touches de styles qui donnent un cachet local au contenu et qui émerveillent des lecteurs non habitués aux effets de style dans notre langue maternelle très riche en ce domaine.

On a toujours apprécié ces apports à leur juste valeur, chez les écrivains francophones selon les divers vécus.

Continuez en ce sens Amynochka.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
LAMY Jacques
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 402
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 27 Juin 2009 - 17:54    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

Oui, Abdel, mais le fond de la lettre de DRISS, message affectueux et nostalgique, demeure INTERNATIONAL !
.
Quel "appelé du contingent" n'a pas écrit des choses similaires à ses parents, avec d'autres mots, sous une autre forme ?
.
Trois ans de ma vie épistolaire sont de la même veine. de belles lettres faussement gaies et faussement rassurantes. Je crois bien me rappeler les avoir jetées après le décès de mes parents...
.
Effectivement, les lettres de soldats occasionnels, sont en général (si j'ose dire...), plus prolixes en masques de tristesse, du 2è. classe au Sous-Lieutenant...
.
Bien évidemment, qu'il faut continuer dans ce style sur un tel sujet, amynochka...
Revenir en haut
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 27 Juin 2009 - 18:00    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

ALORS je fais sortir toutes les lettres non envoyées?
Revenir en haut
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Sam 27 Juin 2009 - 23:04    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

Ce n'est pas un navet, non, mais je n'ai pas réagi - et pourtant j'avais bien lu ce texte - parce qu'il n'éveillait rien de particulier en moi, tout simplement. 


Vous écrivez bien - comme toujours, ai-je envie de dire - mais cette lettre aurait peut-être demandé une petite introduction, un contexte, puisque pour la première fois, ce n'est pas Amynochka qui parle mais quelqu'un d'autre.
Revenir en haut
solitaire
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 28 Juin 2009 - 15:21    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

J’aime bien participer aux débats mais comme vous le savez je suis pas doué en matiere de commentaires .Alors; je me contente de dire simplement que j’aime lire tes textes
Revenir en haut
LAMY Jacques
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 402
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Dim 28 Juin 2009 - 16:11    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

Humphrey a probablement raison.
.
Néanmoins, le lecteur que je suis éprouve un émoi inévitable au texte de DRISS, car outre le ressenti proprement dit, "le vécu" interfère : l'émotion passée prenant le pas, parfois, sur la stricte analyse littéraire.
.
Revenir en haut
magic
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 172
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mer 8 Juil 2009 - 16:01    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

 
Citation:

J'éspère qu'Amynochka vous transmettra ce que je ressens.Mais je sais qu'elle ne voudra pas vous chagriner avec mes états d'âme. Aussi , je suis conscient qu'elle vous lira ma lettre à sa manière!.Elle vous dira que Driss va bien et que rien ne lui manque à part contempler vos visages.

   En lisant ce passage on sent que Driss raconte ses "misères" à sa soeur Amynochka. Il sait d'avance que ce n'est pas ce qu'il a écrit qu'elle lira à ses parents. Elle voudrait surement les rassurer...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 8 Juil 2009 - 21:22    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

solitaire a écrit:
J’aime bien participer aux débats mais comme vous le savez je suis pas doué en matiere de commentaires .Alors; je me contente de dire simplement que j’aime lire tes textes


MOI comme vous, je ne peux prétendre à commenter de forts textes comme ceux de LAMY...aussi , je me contente de lire et d'en tirer profit...c'est égoiste certes! mais je n'y peux rien! mes écrits ne peuvent en aucan cas s'élever au rang des grands.merci pour votre appréciation!
Revenir en haut
LAMY Jacques
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 402
Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 8 Juil 2009 - 21:50    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

Ne faites pas de complexes inutiles, amynochka, il n'existe pas de "grands" tout court, que de "grands travailleurs" et c'est à la portée de tous.
.
Ce qui nous différencie, vous et moi, amynochka, c'est que j'ai écrit de très nombreux textes et que les ratés... je ne les montre plus !
.
"Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage" est plus important qu'un classement ambigu d'une hypothétique hiérarchie des valeurs...
Revenir en haut
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 8 Juil 2009 - 22:08    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

amynochka ne fait pas de complexes! ...c'est juste qu'elle est consciente qu'elle ne peut aspirer à être LAMY! je crois à la difference quand elle ne fait pas mal!
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Jeu 9 Juil 2009 - 00:00    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

J'avoue pour ma part que je m'efforce de commenter tout le monde de manière approfondie pour l'unique raison qu'à défaut d'écrire moi-même, j'essaie de déceler les mécanismes d'écriture des autres pour se les approprier un jour ou l'autre.

Commenter à fond aide à découvrir les ficelles d'écriture, car il n 'y a pas de livres qui montrent comment devenir écrivain .

Le critique littéraire est un artiste qui manque d'inspiration et de ficelles d'écriture.

Mais comme Lamy offre une diversité formidable de ces ficelles, je trouve un rare plaisir à décortiquer avec plus ou moins de bonheur ses écrits.

Cela ne veut pas dire qu'il est carrément difficile de le commenter. Cela voudrait dire ,alors, que ses écrits sont obscurs !

Ah, non. Il faut bien s'entendre . On commente à sa manière et d'après son ressenti et selon ce qu'on attend comme résultat pour soi-même.

Pour l'un c'est un exercice pour soi d'abord (mon cas) pour l'autre c'est un commentaire objectif pour servir l'auteur.

Moi je me sers et je sers l'auteur. Je fais coup double.

Bref Lamy ne pose pas la barre très haute pour celui qui  veut commenter en exprimant son goût ou des remarques.

La barre n'est haute que si l'on essaie de décortiquer sa démarche, particulièrement quant il s'agit d'un texte obéissant à des règles spécifiques.

Enfin le plus important, c'est de commenter à sa manière et ne pas trop se fier à la méthode Abdel qui est somme toute prétentieuse et approximative.

Personnellement, je trouve que les commentaires de tous, ici, sont très instructifs et il faut être plusieurs, chacun y mettant du sien et à sa façon, pour permettre aux autres d'avoir un avis plus diversifié sur leur texte.

Il va sans dire que nous avons des talents diversifiés. Et c'est un bonheur quotidien que de lire tant de belles choses.

Qui oserait dire le contraire !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
solitaire
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 11 Juil 2009 - 23:30    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

Abdel dit : Qui oserait dire le contraire … !
Moi j’ose dire…mais pas le contraire … ! Puisque le contraire n’existe que dans les cervelles têtues (comme en trouve dans beaucoup de forum)
Mais j’ose dire que je ne peux commenter les textes de notre grand LAMY pour la simple raison que j’ai rien à dire.
Il m’arrive des fois de tenter de commenter ses textes, mais je reste figé devant mon clavier ne trouvant pas de mot adéquate, alors, je me contente de lire et me documenter faute de commenter
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Dim 12 Juil 2009 - 01:04    Sujet du message: cher père, chere mère Répondre en citant

Ma phrase "qui oserait dire le contraire" ne concerne que la dernière phrase de mon intervention, à savoir :

" Il va sans dire que nous avons des talents diversifiés. Et c'est un bonheur quotidien que de lire tant de belles choses."

Alors, je ne vois pas qui dirait le contraire, c'est à dire qui dirait qu'on n'a pas des talents diversifiés qui écrivent tant de belles choses  !

Pour le reste je ne suis pas d'accord avec vous Solitaire !

Un commentaire n'est pas facile ou difficile, un commentaire exprime un ressenti à la lecture d'un texte.

Le commentaire dépend du texte :

Un texte parfait sur tous les points (fond forme et tout ce qu'on veut) me poussera à dire : voilà un beau texte ! j'ai surtout aimé votre description de telle scène, de telle personnage , de tel sentiment,etc, bravo monsieur et merci .

Un texte pour lequel j'ai eu des difficultés à "avaler" une description, un argument, une information, une partie de l'intrigue, je dirais alors : voilà un beau texte ! mais je n'ai pas aimé la façon rapide ou succinte de telle description de telle  scène, ou bien le portrait ne m'a pas convaincu par rapport au rôle joué par le personnage, ou bien l'information que vous donnez n'est pas correcte, etc, etc.

Le but n'est pas de décortiquer savemment un texte, mais de dire objectivement ce qu'on en pense en citant,si on le désire quelques qualités et /ou quelques défauts du texte.

Un commentaire peut être de deux ou trois mots, comme il peut être d'une page.

N'oublions pas une chose, c'est que lorsque un membre poste un écrit , il ne s'attend pas uniquement à des louanges, au contraire , il aimerait bien qu'on lui dise s'il ya quelque chose qui ne va pas. C'est presque un devoir de le faire lorsque c'est le cas.

Le commentaire n'est pas un rapport scientifique sur un texte, ni un étalage de connaissances sur la langue et les techniques du récit.

Il est tout simplement un avis sincère exprimant sa joie, son admiration, ses repproches aux failles du textes, etc.

Si personnellement j'exagère dans mes commentaires en fouinant partout dans les textes à commenter, cela ne veut absolument pas dire que je suis compétent, simplement en citant "des trucs" savants !

Pas du tout et pas du tout !

" Ces trucs" je les déniche sur le net en lisant sur les genres littéraires. Une fois documenté à la cocotte minute je ponds un commentaire de fond de circonstance. Simplement dans le but de m'instruire doublement : me cultiver sur le net et découvrir "les trucs" d'écriture de l'auteur !

Si vous croyez que ma méthode est bonne, je vous assure qu'elle est très facile car elle se base sur le cas par cas : lire et se documenter pour chaque cas.

Exemple , Notre grand Jacques poste un poème du genre rondel.

Je ne sais pas qu'est ce que c'est qu'un rondel. Alors comment commenter le poème de  Lamy ?

Rien de plus simple ! je vais d'abord me documenter sur le "rondel", calmement et doucement, car j'ai tout mon temps et je peux le commenter au moment où je veux !ce qui me donne la possibilité de me mettre en confiance !

Ensuite je lis le poème et je vais voir si tout cela concorde bien avec ce que j'ai lu sur le rondel !

Si c'est parfait, pas de problème, si quelque chose cloche, je le signale dans mon "rapport" en le mélangeant avec mon avis personnel sur le texte : la poésie, la musique, le rythme, les idées, les images etc,
Et voilà mon commentaire tout joli, "tout savant", "sophistiqué", pédant, monté en quatre épingles comme un beau jeune homme en noces de mariage !

Vous voyez, la méthode Abdel n'est pas aussi terrible que ça, il suffit de concocter une bonne documentation avec ce que l'on ressent réellement et servez chaud ! c'est succulent en apparence, mais le chef cuisinier n'est pas un cordon bleu mais un malin farceur ...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:18    Sujet du message: cher père, chere mère

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Récits autobiographiques, souvenirs... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation