http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: le prince de glace ( suite 3 )
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
le prince de glace ( suite 3 )

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace romans -> Romans en cours -> "Le prince de glace", de auteur008
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
auteur008
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2009
Messages: 97
Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 11 Jan 2010 - 12:24    Sujet du message: le prince de glace ( suite 3 ) Répondre en citant

   Juliette demanda mi curieuse, mi intriguée.
-Ils ne vivent pas ici ?  
 Mariette sortant de sa rêverie, souffla.
- Non ma petite Juliette, ils sont loin. Au château de Lydie, c’est ma fille et son mari.
Les Raoul tombèrent des nues, car le château de Lydie se trouvait à cent lieus d’ici. Il fallait des jours et des nuits pour y arriver. Juliette la première, s’étonna.
- Vous avez une fille ! Mais comment…je croyais que vous viviez seule, je ne vous ai jamais vu en compagnie d’un homme. …
 Mariette se mit à rire devant le désarroi de Juliette et lui expliqua.
- Il y a bien longtemps, au temps où j’étais une jeune fille…
A ce moment, Mariette oublia les ordres du seigneur, sa colère, son empressement et prit une chaise pour s’installer. Les autres en firent autant et s’accrochèrent aux lèvres de Mariette, oubliant le mauvais temps qui sévissait dehors, ainsi que les heures qui passaient…
 - Donc, il y a bien longtemps, je vivais heureuse avec mes parents au château de Lydie.Puis un jour, les Croiglorieux, une tribu barbare, nous a envahis. Comme nous étions un peuple civilisé et pacifique, nous n’avons pas su nous défendre. La plupart de la population a périt et les autres, les femmes et les enfants ont été réduits à l’esclavage. Malgré notre façon de vivre dans la paix et la charité pour son prochain, les hommes du château ont tenté de nous défendre. Mais hélas, moins cruels et moins aguerris que ces barbares sanguinaires, ils n’ont rien put faire et furent tous massacrés, ainsi que mon père. Nous étions avec ma mère enfermés dans une espèce de geôle et nous nous lamentions tous les jours du triste sort qui nous était arrivé. Nous souhaitions même que la mort vienne nous délivrer de ce tourment.
Mariette s’arrêta un instant, ne pouvant plus parler à l’évocation de ces tristes souvenirs.
Le couple respectant son silence et son émotion, donnèrent le change en lui servant une assiette de bonne soupe chaude et parfumée. Elle les remercia du regard et sans s’occuper du reste se mit en quête de savourer sa soupe. Ils se gardèrent bien de la déranger, malgré l’envie de savoir la suite de son tragique destin. Martinien s’était endormi dans les bras d’Amandine qui luttait contre le sommeil à son tour. Juliette s’en apercevant, se leva et prenant l’enfant, lui intima doucement.
- Va te coucher, il est tard. Je m’occupe de Martinien.
 La jeune fille obéit sans broncher, tandis que Juliette s’employait à coucher Martinien. Le feu dans la cheminée, crépita de ses dernières bûches, avant de s’endormir lui aussi. C’est peut être le silence qui régnait à présent  ou bien le murmure du vent qui avait décidé de se calmer, qui ramena Mariette à la réalité. Elle s’écria soudain apeurée.
 - Le seigneur ! Il va se mettre en colère. Vite préparez vous, il faut y aller.
 Julien fut surpris par l’attitude de la vieille femme et aurait bien aimé connaître la suite de l’histoire. Mariette continua en cherchant du regard.
 - Où est Juliette, le temps presse.
 A ce moment, arriva celle-ci, l’air soucieux.
- Qu’est ce qu’il y a Mariette ?
La vieille dame, répéta sa requête.
- Il faut rentrer au château, sinon le seigneur va se fâcher.
Juliette ouvrit de grands yeux de désespoir et une moue vint sur sa bouche. Elle s’écria malgré elle.
 - Mais votre histoire n’est pas finie !
Mariette parut un instant désarçonné, mais bien vite, elle se reprit.
 - Je suis désolée, mais il faut que l’on y aille, il est déjà tard. Je vous remercie pour votre accueil et votre bonne soupe, mais…
 Comme pour donner raison à son discours, la cloche se mit à retentir. Le sang se glaça dans les veines de Mariette qui s’affola.
 - Vous écoutez  la cloche ? Le roi nous appelle, venez vite.
Le couple ne voulant pas inquiéter davantage la pauvre femme et après que Juliette soit allé rassurer Amandine, ils prirent des  vêtements chauds et suivirent Mariette jusqu’au château. La pluie avait cessé et le blizzard s’était calmé tout à fait. Quand ils arrivèrent, ils trouvèrent le seigneur entrain de faire les cent pas dans la salle du château. Quand il les vit, il s’immobilisa et,  levant les bras au ciel, le visage déformé par la colère, il les apostropha.
- Vous voilà enfin ! Vous mériteriez d’être punis pour votre insolence.
Mariette se porta en avant et se risqua.
- Thomas ! Qu’est ce qui te prend ! Reviens à toi.
 Le seigneur la regarda avec une lueur de rage dans les yeux.
- De quel droit me tutoies-tu ? Tu sais à qui tu t’adresses ?
La vieille femme ouvrit la bouche pour répondre, mais s’arrêta devant le ton et la grimace qui déformait son visage. Elle baissa la tête et souffla.
- Pardonnez-moi Sire.
Il ne fit pas attention à ses excuses, préférant se préoccuper des deux autres personnages qui attendaient patiemment leur tour. Il s’adressa à eux d’une grosse voix.
- Alors c’est vous qui avez mon fils ?
Juliette baissant la tête, acquiesça.
 - Oui Sire.
Il ajouta soupçonneux.
- Tu la laissé seul ?
- Oh non Sire, il est avec Amandine notre fille.
- Va le chercher, je veux le voir.
 Juliette paniqua. Alors son mari prit la parole.
- Excusez-moi Sire, mais votre fils dort à poings fermés. Je pense qu’il est mieux au chaud et qu’il serait dommage de le réveiller.
 Le seigneur toisa Julien et après avoir réfléchit, s’adressa à sa femme.
- Ton mari a l’air d’avoir du bon sens. Voilà ce que j’ai décidé. Demain, je viendrai chez toi et je verrai si mon fils est bien nourri et bien logé.
 Il ajouta en haussant le ton.
- Si ce n’est pas le cas, vous serez punis tous les trois. Allez à présent, partez !
Comme le couple Raoul voulait connaître la suite de l’histoire de Mariette, ils lui proposèrent de l’abriter pour la nuit. Elle accepta en riant, malgré le tragique de la situation.
- Bon, je veux bien vous raconter, mais après, vu que le seigneur l’a exigé, je m’en irai.
  Tout le monde s’installa et Mariette reprit le récit où elle l’avait laissé…
 - Oui alors, un jour que j’étais avec ma mère en train de désespérer une fois de plus de notre condition de vie, le chef des barbares est entré et s’en est prit à ma mère. Voulant l’obliger à se soumettre à ses exigences, si vous voyez ce que je veux dire. Tout de suite, elle résista de toutes ses forces. Devant son refus, cette brute l’a frappé. Alors je me suis révolté et je lui ai bondi dessus, toutes griffes dehors . La réaction ne se fit pas attendre. Il m’a rejeté d’un geste de la main et s’est intéressé à moi cette fois. A la seule différence,  que cette fois, il a fait sortir ma mère et à appelé deux de ses hommes pour me maintenir…
 Mariette à cette évocation de son passé, ne put retenir ses larmes. Le couple se sentit mal à l’aise et Juliette dit d’une voix où dominait l’émotion.
 - Ecoutez Mariette, si cela vous fait du mal, arrêtons là votre histoire et veuillez nous pardonner d’avoir insisté pour entrer dans vos souvenirs. Celle ci agita la main pour dire qu’elle continuait et que ça allait passer. Rassurés et pleins de remords, ils attendirent qu’elle reprenne son récit. Ce qu’elle fit après avoir respiré un grand coup.
- C’est comme ça, que j’ai eu au bout de quelques temps, une jolie petite fille.
 Julien la coupa pour lui demander.
- Mais comment est tu arrivé au château de Nadège ?
- Après que le barbare eut abusé de moi, il avait décidé de tuer tout le monde. Comme il devait envahir d’autres pays, il ne voulait pas s’encombrer de prisonniers, d’autant plus de femmes et d’enfants. C’est au moment où il dégaina son épée pour m’égorger, alors que je fermais les yeux en attendant la fin, que le miracle se produisit. Un homme fit irruption dans la geôle où je me trouvais avec mon tortionnaire  et sans une parole, se débarrassa du barbare en lui plantant son épée dans le dos. Il me prit par la main et m’emmena sur son cheval. Je n’ai rien dit ni crié, ni fait paraître aucun signe de douleur ou de bonheur. Nous avons galopé des heures jusqu’à ce que nous arrivions vers une sorte de campement. Là, l’homme est descendu et m’a prit dans ses bras robustes en me disant.
-Vous êtes en sécurité à présent, madame.
- Je ne savais pas qui était cet homme au regard franc et à l’allure princière. Je ne su que lui demander avant de le remercier.
 - Ma mère, avez-vous vu ma mère ? L’avez-vous sauvé, elle aussi ? Où est-elle ?
L’homme me calma d’un doigt sur mes lèvres et me dit.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Jan 2010 - 12:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Lun 11 Jan 2010 - 22:27    Sujet du message: le prince de glace ( suite 3 ) Répondre en citant

Mon ressenti à l'état brut, c'est que ce morceau est captivant et diligenté avec un art de conter qui ne s'en laisse pas conter.
Pour ne pas m'attirer les foudres d'Humphrey, je ne dirais pas que c'est excellent mais très bon.

La lecture est plus coulante puisque les erreurs de langue sont rares, comme "tu la laissé seul" (tu l'as laissé seul), "d'autant plus de femmes" (d'autant de femmes) ou encore "il m'a prit" (il m'a prise).
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
auteur008
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2009
Messages: 97
Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 12 Jan 2010 - 18:19    Sujet du message: le prince de glace ( suite 3 ) Répondre en citant

Bonjour,
Dois je vous envoyer la suite ou dois je attendre votre permission.
Merci.
Cordialement.
auteur008.
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mar 12 Jan 2010 - 19:19    Sujet du message: le prince de glace ( suite 3 ) Répondre en citant

Que devrais-je dire ?

Mon expérience personnelle m'a appris que plus je donnais d'avis , plus j'en recevais.

Vous pouvez bien sûr poster sans restrictions.

Comme je poste peu d'écrits, je n'ai pas à espérer et attendre d'avis pour commenter tout ce qui est posté.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
auteur008
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2009
Messages: 97
Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 12 Jan 2010 - 21:12    Sujet du message: le prince de glace ( suite 3 ) Répondre en citant

Merci pour votre réponse rapide.Je vais vous demander encore un petit service ( il est embêtant celui là!) Connaissez vous quelqu'un ou comment contacter une ou des personnes qui seraient aussi serviable(s)que vous,  pour me faire le ou les couvertures de mes livres. Après , c'est juré, je ne vous derangerai plus et je commenterai les écrits de mes collègues. C'est promis!!
Cordialement.
auteur008.
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mar 12 Jan 2010 - 22:15    Sujet du message: le prince de glace ( suite 3 ) Répondre en citant

Pas du tout, aucun dérangement. Au contraire.

C'est un sujet pertinent qui pourrait amener des réponses et solutions.

Je vous ai choisi ces deux liens sur le net :

http://www.fruitymag.com/comment-concevoir-s89084.htm
 

http://autres-talents.fr/autoedition/Conseils/Couverture-de-livre--5,18.html

Normalent c'est le travail des graphistes . Vous pouvez consulter leurs devis sur le net. Vous pouvez tout aussi bien aller à l'imprimerie la plus proche de vous . Là, on vous proposera des modèles , à prix variables, (ils ont quand même des graphistes qui travaillent en collaboration).
Il va sans dire que plus le nombre de couvertures est élevé, plus le coût est bas.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Mer 13 Jan 2010 - 20:16    Sujet du message: le prince de glace ( suite 3 ) Répondre en citant

Abdel a écrit:
Mon ressenti à l'état brut, c'est que ce morceau est captivant et diligenté avec un art de conter qui ne s'en laisse pas conter. Pour ne pas m'attirer les foudres d'Humphrey, je ne dirais pas que c'est excellent mais très bon.La lecture est plus coulante puisque les erreurs de langue sont rares, comme "tu la laissé seul" (tu l'as laissé seul), "d'autant plus de femmes" (d'autant de femmes) ou encore "il m'a prit" (il m'a prise).






Foudres quand même, cher Adbel, car je ne suis pas d'accord, ce texte contient encore beaucoup trop de fautes que pour pouvoir être qualifié de "très bon", même si la narration est en effet bien menée. Rien qu'en lisant le texte très vite en diagonale, j'ai repéré plusieurs erreurs ou problèmes, donc il reste du boulot, même s'il y a aussi de bonnes choses.

Ce dont Auteur008 a besoin, ce n'est peut-être pas qu'on lui corrige toutes ses fautes mais qu'on lui apprenne à se corriger lui-même. Honnêtement, je me demande si un forum Internet peut accomplir une telle tâche.

Je sais que ce post n'est pas très constructif et je m'en excuse mais je n'ai malheureusement pas le temps d'être plus précis dans mes commentaires pour l'instant. Je voudrais simplement éviter qu'Auteur008 ne se fasse trop d'illusions. Il faut encore travailler...
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Jeu 14 Jan 2010 - 17:45    Sujet du message: le prince de glace ( suite 3 ) Répondre en citant

Bonjour Auteur008,
Je viens de lire la quatrième suite et je la relirai avant de déposer un commentaire.

En attendant je vous suggère d'aller lire le contenu des trois liens suivants que je viens de déposer dans le sous-forum "Liens, documentation"  à la rubrique " Techniques du récit".

J'ai déposé deux commentaires sur le blog de Georges Flipo à propos de l'écriture d'un roman.

Comment écrire un roman :
 

http://georges-flipo-auteur.over-blog.com/article-comment-ecrire-un-roman-c-est-tres-facile--40972553.html
 

 

Ecrire, sans fautes :
 

http://audreyparily.com/carnet/category/la-beaute-de-la-langue-francaise/
 

 

Sur la correction d'un roman :
 

 

http://isabellemorency.blogspot.com/2009/02/reflexions-sur-la-correction-dun-roman.html

Bonne lecture.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
auteur008
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2009
Messages: 97
Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 14 Jan 2010 - 17:47    Sujet du message: le prince de glace ( suite 3 ) Répondre en citant

Je suis allé et je vous ai répondu. Merci.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:57    Sujet du message: le prince de glace ( suite 3 )

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace romans -> Romans en cours -> "Le prince de glace", de auteur008 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation