http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: Mésaventure
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
Mésaventure

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Récits, textes courts
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
magic
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 172
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mar 19 Jan 2010 - 19:06    Sujet du message: Mésaventure Répondre en citant

Bonsoir tout le monde. J'ai longtemps hésité avant de poster ce gribouillis car il renvoie à une époque très terrible de notre pays.. mais bon ce n'est qu'un petit souvenir..


virée en montagne

  Les évènements que je vais raconter se passèrent au début de la décennie noire. Le FIS, Front Islamique du Salut, venant d’être déclaré anticonstitutionnel fut dissout, les élections législatives annulées et tous les récalcitrants qui faisaient un sit-in au niveau de la place des martyrs au centre d’Alger, déportés dans la région de Reggan dans le sud de l’Algérie.
 
  Moi magic, étant depuis le temps un adepte de peace and love je me la coulais douce. La nuit, à Badjarah, quand j’entendais les cris des manifestants à l’extérieur, j’augmentais le son de la télé pour savourer mes films sur canal +, la Cinq ou Fr3. C’était l’insouciance..
 
  Pourtant un jour, au début du mois de Ramadan, mois de jeûne et de piétée dans le monde musulman, j’avais décidé, moi et mon ami Toufik d’escalader le mont Chréa à pied. Toufik était barbu et avait à l’époque une certaine tendance islamiste mais faut dire qu’à l’époque tout le monde était barbu. C’était, disons, à la mode.
 
  Nous sortîmes de bon matin. Avant huit heures, nous étions au pied du mont Chréa. Les élèves sortaient à peine de chez eux pour aller rejoindre leurs bancs d’écoles tandis que nous, nous allions vers l’aventure. Quel plaisir!!
 
  Il faisait un peu frais ce qui facilitait beaucoup notre ascension. Comme nous étions, moi et mon camarade, de bons sportifs cela se passait à merveille malgré le jeûne. Nous atteignîmes le sommet, l’endroit appelé « Tafrante » vers les coups de Onze heures. Et là, nos ennuis allaient commencer..
 
  Au détour d’un virage, nous fumes en face d’une compagnie militaire contrôlant ce passage stratégique menant à Chréa. Nous étions au courant de ce qui se passait au pays et notre premier réflexe fut de fuir mais nous arrivâmes à nous contrôler pour marcher à pas réguliers vers les soldats. Nous fumes très vite interpelés et fouillés:
- Eh, où allez vous comme ça ? nous demanda un officier.
- Nous faisons du sport et nous voulons faire un saut à Chréa.et redescendre en téléphérique déclara mon camarade.
 
 Là, mes amis, je sentis mon cœur bondir de ma poitrine et mes pieds trembler: nous n’avions aucun sou sur nous et les militaires venaient de nous fouiller. Mon ami venait bêtement de mentir…nous n’avions nullement l’intention de prendre le téléphérique et puis sans argent ce n’était pas faisable...

  Heureusement l’officier ne s’en aperçut pas. Sinon il aurait considéré ce mensonge anormal et nous aurait arrêtés sur le champ. Il déclara :
- Faire du sport un mois de Ramadan..humm, à quelle heures êtes vous sortis de chez vous ?
- Vers sept heures et demie ou huit heures, répliquai-je
- Vos papiers.
  Apres le contrôle de nos pièces d’identités on nous laissa passer. Nous étions aux anges. Nous accélérâmes le pas mais la malchance allait nous poursuivre encore…
 
 A environ cinq cents mètres du camp des militaires nous fumes intercepté de nouveau par une patrouille de gendarmerie. Ils nous plaquèrent au sol, nous fouillèrent comme de vulgaires criminels.

 Nous leur dimes que nous étions déjà passés et contrôlés par les militaires. Ils nous embarquèrent dans leur Nissan pour nous ramener une fois de plus au camp militaire pour s’en assurer.

 Arrivés au camp, ils nous laissèrent poireauter dans le véhicule une bonne demi-heure. Je me disais : magic, tu es cuit !! Tu vas bêtement te retrouver à Reggan. J’échafaudais dans ma tête toute sorte de scénarios catastrophe.. mais finalement, les gendarmes revinrent nous libérer..
 - Rentrez vite chez vous les enfants et surtout ne vous retournez pas !Nous ordonna l’officier
 
  J’ai oublié de mentionner le climat. La pluie s’était arrêtée mais il y avait un brouillard très épais. On ne voyait rien à plus de dix mètres.
 
  Nous primes le chemin du retour, mais en quittant le camp, je m’attendais à tout moment de recevoir une rafale dans le dos. Heureusement, ce n’était pas le cas, sinon qui vous raconterait cette histoire?!!
 
  A un kilomètre en aval du camp militaire, nous décidâmes d’effectuer une halte pour nous reposer un peu mais à peine assis nous entendîmes un bruit de moteurs. Un convoi militaires passaient à une vingtaine de mètres de l’endroit où l’on se trouvait.. nous dûmes nous cacher. nous savions que si ceux-là nous repéraient et nous ramenaient au camp ce serait fait de nous..
 
 Nous attendîmes le passage du convoi pour sortir de notre cachette et descendre cette fois illico chez nous..
 
 Nous l’avions échappé belle. Depuis, je n’ai plus revu mon ami Toufik mais je sais qu’il va bien et que sa barbe, elle est partie en fumée..
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 19 Jan 2010 - 19:06    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mer 20 Jan 2010 - 01:01    Sujet du message: Mésaventure Répondre en citant

Un beau texte, bien écrit et plein de rebondissements.

Vous avez écrit sur plusieurs virées à ce que je constate. Ce sera une bonne idée de les rassembler dans un recueil de courts récits et nouvelles avec le mots "virées" parmi les mots du titre.

Pour l'introduction, je conseillerais la prudence quant aux confidences, dates, lieux, etc. Il faudrait y mettre un peu de maquillage, de fiction, etc, pour faire "vrai". Car le vrai du vrai c'est toujours à risque...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
magic
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 172
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mer 20 Jan 2010 - 18:02    Sujet du message: Mésaventure Répondre en citant

Merci Abdel d'être passé abdel.
En ce qui concerne le recueil, ce serait une bonne idée.. je vais y réfléchir. Merci du conseil.
Mes amitiés.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Jeu 21 Jan 2010 - 22:47    Sujet du message: Mésaventure Répondre en citant

Un récit plaisant à lire mais contenant pas mal d'erreurs de langue, principalement des problèmes de conjugaison ou de concordance des temps mais pas uniquement.

Quelques exemples en vrac :

"Moi Magic, étant depuis le temps..."  --> depuis longtemps / depuis toujours ?

"j'avais décidé, moi et mon ami ..." --> nous avions décidé, ...

"nous leur dimes que nous étions déjà passés et contrôlés" --> nous leur dimes que nous avions déjà été contrôlés

"je m'attendais à tout moment de recevoir" --> à recevoir

"heureusement ce n'était pas le cas ..." --> ce ne fut pas le cas

"un convoi militaires passaient..." --> un convoi militaire passait

" ce serait fait de nous " --> c'en serait fait de nous

etc... (je n'ai repris ici que les choses les plus évidentes mais il y en a d'autres.)

Bref, un texte qui devra être retravaillé s'il veut séduire les vieux singes grincheux de mon espèces.
Revenir en haut
magic
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 172
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Jeu 21 Jan 2010 - 23:35    Sujet du message: Mésaventure Répondre en citant

Salut Humphrey.
J'ai attendu ton passage avec impatience. Merci pour l'aide inestimable que tu m'apportes. je vais corriger ces erreurs dès possible et reposter ce texte.
mes amitiés.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
magic
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 172
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Jeu 21 Jan 2010 - 23:49    Sujet du message: Mésaventure Répondre en citant

voilà

Virée en montagne

Les évènements que je vais raconter se passèrent au début de la décennie noire. Le FIS, Front Islamique du Salut, venant d’être déclaré anticonstitutionnel fut dissout, les élections législatives annulées et tous les récalcitrants qui faisaient un sit-in au niveau de la place des martyrs au centre d’Alger, déportés dans la région de Reggan dans le sud de l’Algérie.
 
  Moi magic, étant depuis le longtemps un adepte de peace and love je me la coulais douce. La nuit, à Badjarah, quand j’entendais les cris des manifestants à l’extérieur, j’augmentais le son de la télé pour savourer mes films sur canal +, la Cinq ou Fr3. C’était l’insouciance..
 
  Pourtant un jour, au début du mois de Ramadan, mois de jeûne et de piétée dans le monde musulman, nous avions décidé, moi et mon ami Toufik d’escalader le mont Chréa à pied. Toufik était barbu et avait à l’époque une certaine tendance islamiste mais faut dire qu’à l’époque tout le monde était barbu. C’était, disons, à la mode.
 
  Nous sortîmes de bon matin. Avant huit heures, nous étions au pied du mont Chréa. Les élèves sortaient à peine de chez eux pour aller rejoindre leurs bancs d’écoles tandis que nous, nous allions vers l’aventure. Quel plaisir!!
 
  Il faisait un peu frais ce qui facilitait beaucoup notre ascension. Comme nous étions, moi et mon camarade, de bons sportifs cela se passait à merveille malgré le jeûne. Nous atteignîmes le sommet, l’endroit appelé « Tafrante » vers les coups de Onze heures. Et là, nos ennuis allaient commencer..
 
  Au détour d’un virage, nous fumes en face d’une compagnie militaire contrôlant ce passage stratégique menant à Chréa. Nous étions au courant de ce qui se passait au pays et notre premier réflexe fut de fuir mais nous arrivâmes à nous contrôler pour marcher à pas réguliers vers les soldats. Nous fumes très vite interpelés et fouillés:
- Eh, où allez vous comme ça ? nous demanda un officier.
- Nous faisons du sport et nous voulons faire un saut à Chréa.et redescendre en téléphérique déclara mon camarade.
 
 Là, mes amis, je sentis mon cœur bondir de ma poitrine et mes pieds trembler: nous n’avions aucun sou sur nous et les militaires venaient de nous fouiller. Mon ami venait bêtement de mentir…nous n’avions nullement l’intention de prendre le téléphérique et puis sans argent ce n’était pas faisable...

  Heureusement l’officier ne s’en aperçut pas. Sinon il aurait considéré ce mensonge anormal et nous aurait arrêtés sur le champ. Il déclara :
- Faire du sport un mois de Ramadan..humm, à quelle heures êtes vous sortis de chez vous ?
- Vers sept heures et demie ou huit heures, répliquai-je
- Vos papiers.
  Apres le contrôle de nos pièces d’identités on nous laissa passer. Nous étions aux anges. Nous accélérâmes le pas mais la malchance allait nous poursuivre encore…
 
 A environ cinq cents mètres du camp des militaires nous fumes intercepté de nouveau par une patrouille de gendarmerie. Ils nous plaquèrent au sol, nous fouillèrent comme de vulgaires criminels.

 Nous leur dimes que nous avions déjà été contrôlés par les militaires. Ils nous embarquèrent dans leur Nissan pour nous ramener une fois de plus au camp militaire pour s’en assurer.

 Arrivés au camp, ils nous laissèrent poireauter dans le véhicule une bonne demi-heure. Je me disais : magic, tu es cuit !! Tu vas bêtement te retrouver à Reggan. J’échafaudais dans ma tête toute sorte de scénarios catastrophe.. mais finalement, les gendarmes revinrent nous libérer..
 - Rentrez vite chez vous les enfants et surtout ne vous retournez pas !Nous ordonna l’officier
 
  J’ai oublié de mentionner le climat. La pluie s’était arrêtée mais il y avait un brouillard très épais. On ne voyait rien à plus de dix mètres.
 
  Nous primes le chemin du retour, mais en quittant le camp, je m’attendais à tout moment à recevoir une rafale dans le dos. Heureusement, ce ne fut pas le cas, sinon qui vous raconterait cette histoire?!!
 
  A un kilomètre en aval du camp militaire, nous décidâmes d’effectuer une halte pour nous reposer un peu mais à peine assis nous entendîmes un bruit de moteurs. Un convoi militaire passait à une vingtaine de mètres de l’endroit où l’on se trouvait.. nous dûmes nous cacher. nous savions que si ceux-là nous repéraient et nous ramenaient au camp c'en serait fait de nous..
 
 Nous attendîmes le passage du convoi pour sortir de notre cachette et descendre cette fois illico chez nous..
 
 Nous l’avions échappé belle. Depuis, je n’ai plus revu mon ami Toufik mais je sais qu’il va bien et que sa barbe, elle est partie en fumée..
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Ven 22 Jan 2010 - 19:58    Sujet du message: Mésaventure Répondre en citant

Attention Magic, j'ai bien écrit que les erreurs signalées n'étaient que des exemples. Je n'ai malheureusement pas le temps de corriger tout le texte, c'est pourquoi je choisis quelques exemples qui, c'est mon souhait, devraient permettre à l'auteur d'en corriger lui-même quelques autres.

Pour t'aider un peu : le tout premier paragraphe, par exemple, n'est pas très bon, il mériterait d'être réécrit (problème de temps et de ponctuation entre autres).

Parfois c'est bêtement une virgule qui manque, mais une virgule ça peut changer toute une phrase. Exemple: dans la toute dernière phrase, je mettrais une virgule après le "elle".  "Et que sa barbe, elle, est partie en fumée..."
Revenir en haut
magic
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 172
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Sam 23 Jan 2010 - 03:09    Sujet du message: Mésaventure Répondre en citant

Merci beaucoup Humphrey. Je retravaillerai ce texte.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
solitaire
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 23 Jan 2010 - 22:02    Sujet du message: Mésaventure Répondre en citant

J’ai apprécié ton texte, et comme Abdel je pense qu’il est temps  de rassembler le tout dans un recueil pour nous faire plaisir
Revenir en haut
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 29 Jan 2010 - 21:23    Sujet du message: Mésaventure Répondre en citant

Je suis persuadée que votre mésaventure fait un peu partie de l'histoire de votre pays qui est voisin au notre! je n'ai pas pu faire attention aux erreurs de langue ni de syntaxe , tellement le récit est plein de vérité.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:55    Sujet du message: Mésaventure

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Récits, textes courts Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation