http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: Le critique littéraire
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
Le critique littéraire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace détente -> Le clavier bavard
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mar 23 Fév 2010 - 16:07    Sujet du message: Le critique littéraire Répondre en citant

Le critique est un  " écrivain-public", avec un trait d'union imaginaire.

 Ce petit et minuscule trait fait toute la différence.
Ecrivain-public ! Il écrit au public, il "instruit" l'incompréhension du public. Il est le porte-voix de l'auteur ou son "casse-voix",  selon son humeur et son explication de texte. C'est un lecteur automatisé pour vous mâcher la plus grosse tâche de lecture: celle de comprendre, de sentir, d'aimer, de désavouer le texte. Comme un serpent à "sornettes" il mue de peau selon l'angle de travail :

Il est écrivain quand il s'adresse au public. Il est public quand il s'adresse à l'écrivain.

 Il connaît les ficelles du "métier" du premier ; il connaît les goûts et les attentes du second. Il est médiateur et négociateur entre les deux.

Seulement, il n'a de compte à rendre qu'au public !

Quand le public jubile devant l'oeuvre, il lui explique quels sont les moyens qu'a utilisés l'auteur pour le faire jubiler. Il est alors médiateur, il ne fait que rapporter "scientifiquement" une esthétique littéraire que le public a sentie déjà sans médiation. Alors le public jubile davantage et son cercle s'agrandit. L'auteur a plus d'auditoire.

Quand le public ne jubile pas, l'auteur s'insurge car le critique n'a pas su déceler l'esthétique cachée que le public n'a pas décelée non plus. Surtout que "la critique est aisée, et l'art est difficile " ! Le cercle du public se rétrécit, l'auteur a moins d'auditoire…

Alors le critique "négocie" pour que l'écrivain se rattrape en faisant plus d'art que de broutilles. Il se fait l'avocat du diable en défendant des textes tirés par les cheveux et par la queue.

Le public s'insurge à son tour. L'auditoire du critique se rétrécit en conséquence. Il n'est plus qu'un critiqueur critiqué et il perd sa légitimité, ainsi que son boulot, par manque d'impartialité.


Conclusion : l'art est aisé, mais la critique est difficile !
 


 Des citations sur le critique, sur ce lien :
 

http://www.evene.fr/citations/theme/critique-blame-jugement.php
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 23 Fév 2010 - 16:07    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace détente -> Le clavier bavard Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation