http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: Dialogue.
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
Dialogue.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Récits, textes courts
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Volupté
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 36
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Dim 28 Fév 2010 - 21:51    Sujet du message: Dialogue. Répondre en citant

Elle était là, au bout du quai, les yeux perdus dans les flots de cette mer qui l’avait tant émerveillée. Elle n’avait jamais perdu cette lueur qui était apparue la première fois qu’elle avait vu la mer, ce regard de petite fille.

Je m’avançais vers elle silencieusement, ne voulant interrompre son muet dialogue avec l’écume ni détruire toute la symphonie des vagues. Elle ne me regarda pas et je restais là, témoin silencieux de l’union parfaite entre l’Homme et l’océan.

Je l’observais des heures durant, peu soucieux des vents matinaux où des sombres nuages qui se profilaient à l’horizon.
Elle avait en elle ce calme, cette tranquillité rassurante  des gens qui savent.

L’enterrement eut lieu le jeudi suivant dans une légère bruine, dernier hommage d’une nature qu’elle avait tant aimée.


Dernière édition par Volupté le Dim 28 Fév 2010 - 22:59; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Fév 2010 - 21:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Dim 28 Fév 2010 - 22:54    Sujet du message: Dialogue. Répondre en citant

Un air de tristesse plane sur ce court texte. Aussi court que cette vie qui sait sa fin proche. L'hommage réciproque de et à la nature est touchant.

Pour la correction, peut-être un petit "e" de plus à "émerveillé" et à "aimé" et un petit "t" à "eu". Sinon, le texte me paraît bien inspiré.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Volupté
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 36
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Dim 28 Fév 2010 - 22:58    Sujet du message: Dialogue. Répondre en citant

Merci pour ce message et ces conseils orthographiques Smile
Je corrige cela tout de suite.
Revenir en haut
Gilles


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 318

MessagePosté le: Lun 1 Mar 2010 - 03:08    Sujet du message: Dialogue. Répondre en citant

Volupté a écrit:
Dialogue

Elle1 était là, au bout du quai, les yeux perdus dans les flots de cette mer qui l’avait tant émerveillée. Elle n’avait jamais perdu cette lueur qui était apparue dans ses yeux la première fois qu’elle avait vu la mer, ni ce regard de petite fille.

Je m’avançais2 vers elle silencieusement, ne voulant pas interrompre son muet dialogue avec l’écume ni détruire toute la symphonie des vagues. Elle ne me regarda pas3 et je restais là, témoin silencieux de l’union parfaite entre l’Homme4 et l’océan.

Je l’observais des heures durant5, peu soucieux des vents matinaux ou des sombres nuages qui se profilaient à l’horizon.
Elle avait en elle ce calme, cette tranquillité rassurante des gens qui savent.

L’enterrement eut lieu le jeudi suivant6 dans une légère bruine, dernier hommage d’une nature qu’elle avait tant aimée.

__________
Je suis une méthode pour représenter mes remarque sur un texte, je ne sais pas si vous la trouverez claire, nous verrons ; je mets les corrections orthographiques ou typographiques, les mots oubliés et les propositions d'ajouts ou de suppression en gris, et mes remarques sur le contenu en notes, en bas. Ainsi l'auteur voit tout de suite quels passages je critique et cela ne charcute pas le texte. Ensuite je compare ce que l'auteur « annonce » ou « promet » ou propose au lecteur et ce qu'il écrit effectivement, toujours de mon point de vue subjectif de lecteur, cela va sans dire.

1. Je comprends que Elle est le personnage dont le narrateur nous apprend la mort au dernier paragraphe, mais la progression dans le temps me semble procéder par bonds trop grands ; la première fois que Elle a vu la mer, les autres fois où le narrateur l'observait, la dernière fois où Elle a le calme en elle, et enfin après sa mort. Il semble s'être déroulé plusieurs années entre la première fois — quand Elle est petite fille et la dernière après sa mort — mais en tant que lecteur, je ne suis pas certain, je n'ai pas d'indication sur son âge car « les gens qui savent » ne sont pas forcément âgés.

2. Ce passage me déconcerte, car on peut y lire en sous-entendu une sorte de voyeurisme.

3. Puisque Elle regardait si intensément la mer, elle n'aurait vraisemblablement pas pu voir le narrateur, surtout qu'il s'avance silencieusement, ce qui est un peu troublant aussi.

4. L'Homme me semble un peu grandiloquent par rapport à un personnage qui semble plutôt passif, et loin d'être une figure héroïque. Ou alors il faudrait peut-être mettre la majuscule à l'océan aussi, pour marquer l'égalité ou l'opposition. Renforcer le parallèle, disons.

5. Cela est un peu invraisemblable, car si Elle est une enfant (au début), il n'est pas normal pour une enfant de rester immobile des heures.

6. Je ne saisis pas s'il s'agit du jeudi suivant la première observation, ou une des suivantes, ou la dernière ou encore le jeudi suivant le temps de la narration.

L'auteur propose un parallèle entre une enfant ou une femme et la Nature, en l'espèce, l'Océan. Ce parallèle est difficile à saisir, cependant, pour deux raisons : d'un côté il présente un être passif et (je le suppose) sage devant la puissance de la mer mais rien n'indique que Elle accomplit quoi que ce soit d'équivalent à la puissance de la mer ; certes il énonce qu'elle est calme et qu'elle « sait », mais le lecteur ne le voit jamais. D'un autre côté le parallèle est affaibli par la présence du narrateur, c'est un tiers qui agit (par ses observations longues, répétées et un peu troubles de Elle assise sur le quai) plus et plus souvent que le personnage principal. On a l'impression, sans doute fausse, que Elle a passé toutes sa vie sur ce quai, bien que ce ne soit vraisemblablement pas le cas. La question des relations entre Elle et le narrateur me semble laissée dans le doute... c'est peut-être une qualité du texte.

L'idée que la Nature rend hommage au personnage est belle, mais on ne voit pas pourquoi ce serait ainsi, car la Nature est aveugle à notre sagesse et à notre savoir, sauf à penser qu'elle est douée de conscience, ce que le texte n'indique pas de quelque manière que ce soit. Certes ce pourrait être un dialogue muet, mais rien de l'indique clairement, du moins pour moi. L'ellipse ajoute quelque chose à un texte, parfois, mais c'est un procédé extrêmement difficile à manier ; il faut que le lecteur puisse reconstruire ce qui n'est pas dans le texte et à mon avis ce n'est pas le cas dans Dialogue.
 
Revenir en haut
Volupté
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 36
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Lun 1 Mar 2010 - 04:08    Sujet du message: Dialogue. Répondre en citant

Et bien voici une analyse approfondie du texte.
Avant toute chose Merci.

Je constate que je n'ai pas forcement réussi à retranscrire ma pensé comme je le désirais puisque je n'avais pas ce regard lorsque j'ai écris ce texte.
Il est interressant de voir comment son texte est vu par l'autre. 
je vais tenter d'expliquer mon idée de base pour chaque point évoqué afin de la comparer avec votre regard... et peut être déterminer où le texte aurait pu mieux traduire ma pensée.

1- Dans mon idée "Elle" est déjà décédée lorsqu'il l'aperçois sur le quai. Le narrateur ne fait que confronter la réalité à un souvenir. Il se déroule donc bien des années mais uniquement dans la tête du narrateur qui se remémore son passé (celui de "Elle").

2-Ici je souhaitais faire passer une certaine admiration et un certain respect du narrateur pour "Elle"

3-Je désirait transmettre l'image de la personne respectueuse qui s'avance silencieusement afin de ne pas déranger la personne tout en la prévenant de sa venu. Je pensais (peut être/sans doute à tord) que l'on ne pouvait s'avancer silencieusement sur un quai. Smile

"4. L'homme me semble un peu grandiloquent par rapport à un personnage qui semble plutôt passif, et loin d'être une figure héroïque. Ou alors il faudrait peut-être mettre la majuscule à l'océan aussi, pour marquer l'égalité ou l'opposition. Renforcer le parallèle, disons." Je suis parfaitement d'accord une majuscule pourrait sans doute souligner l'égalité.

5-comme j'ai l'ai dit il me semblait évident que "Elle" était décédé des le début du texte.

6-Ce texte ne se déroule que sur une journée et dans les souvenirs du narrateur.

Je souhaitais en effet faire passer l'idée d'un dialogue muet entre L'océan et "Elle". Mais surtout celui d'un témoin arrivé après ce dialogue qui contemple tel un tableau l'ultime dialogue entre "Elle".

"Elle n’avait jamais perdu cette lueur qui était apparue dans ses yeux la première fois qu’elle avait vu la mer, ni ce regard de petite fille." lorsque vous corrigez ici vous partez de l'idée que la lueur n'est pas le regard de petite fille? Je désirais justement faire passer l'idée que la lueur qui était apparue EST ce regard émerveillé qu'Elle pouvait avoir lorsqu'elle était petite fille. Une joie infantile et sans borne.

Merci beaucoup pour cette analyse qui m'a permis de me rendre compte combien les choses qui semblent évidentes lorsque l'on écrit ne le sont pas forcément pour le lecteur qui n'a pas les même cartes ni la même pensé pour interpréter le texte. Je pense qu'il faut que je travail cela...

J'espère que mes explications ne sont pas trop brouillonnes car il commence à se faire tard et la fatigue commence à peser mais je tenais à répondre avant d'aller dormir. Smile
Revenir en haut
Gilles


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 318

MessagePosté le: Lun 1 Mar 2010 - 08:21    Sujet du message: Dialogue. Répondre en citant

Volupté a écrit:
1- Dans mon idée "Elle" est déjà décédée lorsqu'il l'aperçoit sur le quai.

Le narrateur aperçoit donc le fantôme d'Elle, mais il l'a connue auparavant, vivante ?

Volupté a écrit:
3- Je désirait transmettre l'image de la personne respectueuse qui s'avance silencieusement afin de ne pas déranger la personne tout en la prévenant de sa venu.

L'idée de ne pas déranger ou effaroucher un fantôme, si c'est bien un fantôme qu'il voit — mais je ne suis pas certain car tu dis que tout se passe dans le souvenir du narrateur — est nouvelle, autant que je sache.

Volupté a écrit:
Je souhaitais en effet faire passer l'idée d'un dialogue muet entre L'océan et "Elle".

Alors, le narrateur ne peut pas avoir un souvenir de ce dialogue, sauf de l'extérieur.

Volupté a écrit:
Mais surtout celui d'un témoin arrivé après ce dialogue qui contemple tel un tableau l'ultime dialogue entre "Elle".

Sil le narrateur arrive après le dialogue, je ne suis pas sûr de comprendre le déroulement du récit.

Peut-on dire que le narrateur se souvient d'avoir assisté au dialogue muet d'Elle et de l'Océan, alors qu'Elle était vivante, il y a longtemps, et revit la scène après la mort d'Elle il y a peu ? À mon avis il est risqué de laisser l'initiative au lecteur par imprécision dans le temps ou dans l'espace du récit, surtout dans un récit elliptique, où le narrateur ne dit pas tout.

J'ai compris la lueur comme étant le reflet de la mer dans les yeux de la petite fille, et non comme la teinte de ses yeux.

Il peut être utile de distinguer le temps du narrateur, qui peut être identique à celui du récit ou non, et le temps du récit, qui est soit dans le passé du narrateur, soit dans le présent de la narration. Tes explications ne m'ont pas semblé claires, peut-être parce qu'il est tard pour moi aussi ! Quoi qu'il en soit, je sens que le récit pourrait être prenant, sans aucun élément de terreur ou la présence de maléfices bien que Elle soit morte, puisqu'il s'agit d'une réminiscence plus que d'une « vision ».
 
Revenir en haut
Volupté
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 36
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Lun 1 Mar 2010 - 10:43    Sujet du message: Dialogue. Répondre en citant

Après une bonne nuit de sommeil je vais tenter de mieux expliquer mon idée. Smile

Le narrateur arrive peu de temps après le décès de Elle, il ne vois pas un fantôme mais le corps inanimé de Elle, observe et ,avec sa connaissance de Elle et sa propre vision des choses, décrit comment il interprète la scène.
"3- Je désirait transmettre l'image de la personne respectueuse qui s'avance silencieusement afin de ne pas déranger la personne tout en la prévenant de sa venu." J'entend par là le même respect que l'on peut avoir lorsque l'on rentre dans un cimetière et que l'on crois à l'après-vie.
"Alors, le narrateur ne peut pas avoir un souvenir de ce dialogue, sauf de l'extérieur." Disons qu'il reconstitue le passé à partir de sa connaissance et ses souvenirs de Elle, il vois la scène comme un tableau, disons comme un policier tente de reconstituer se qu'il s'est passé sur la scène d'un crime bien que cette image ne traduis pas l'admiration et le respect pour le défunt que je voulais donner ici.
"J'ai compris la lueur comme étant le reflet de la mer dans les yeux de la petite fille, et non comme la teinte de ses yeux." Je voyais la lueur comme le fruit de l'émerveillement.

J'espère avoir mieux réussi à expliquer mon idée. Very Happy

En résumé le narrateur arrive sur le lieu de la mort de "Elle" et décrit comment il vois la scène. Son regard se base sur sa propre vision des choses autant que sur sa connaissance de Elle. Comme quelqu'un qui apprécie une peinture et tente de partager se qu'il ressent aux autres, se que cela lui rappel, se qu'il vois.
Revenir en haut
Gilles


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 318

MessagePosté le: Mar 2 Mar 2010 - 02:14    Sujet du message: Dialogue. Répondre en citant

Volupté a écrit:
Le narrateur arrive peu de temps après le décès de Elle, il ne voit pas un fantôme mais le corps inanimé de Elle, observe et, avec sa connaissance de Elle et sa propre vision des choses, décrit comment il interprète la scène.

Je comprends mieux maintenant ce que tu voulais faire... À mon avis le texte n'atteint pas le but que tu énonces, cependant. Si le point focal n'était pas mis sur Elle dès la première phrase (Elle était là au bout du quai […]) mais sur le narrateur, je pense que j'aurais mieux saisi ; ou alors trouver un moyen d'indiquer que nous lisons les pensées du narrateur.
 
J'ai hâte de lire ce que tes autres lecteurs penseront.
 
Revenir en haut
Volupté
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 36
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Lun 8 Mar 2010 - 18:41    Sujet du message: Dialogue. Répondre en citant

J'ai un moment réfléchis à votre interprétation du texte et en réalité quelle importance si le sens initiale n'est pas celui que comprend le lecteur?
Mon but est de transporter les gens dans l'univers créé mais si ils y voient un autre univers et que cela les transporte...cet univers sera différent certes mais pas forcement plus mal.

Après tout je crois que l'idée de créer un texte ou chacun y vois une histoire différente me plait... Car cela sera une nouvelle source de partages et d'échanges et nous nous retrouverons avec plusieurs histoire au lieu d'une seule.
Orienter dans les grandes lignes mais laisser les lecteur participer à l'écriture de l'/son histoire.

Voila j'y pensais j'ai voulu savoir se que vous en pensiez ... partage , toujours partage !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:34    Sujet du message: Dialogue.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Récits, textes courts Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation