http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: Le miroir
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
Le miroir
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> "Ecrivotages"
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Lun 3 Mai 2010 - 01:34    Sujet du message: Le miroir Répondre en citant

Pierre se dirigea vers le miroir, pour se raser. Il s’empara machinalement du blaireau, y mit un peu de mousse et commença à badigeonner ses joues. Son regard se porta , par habitude, au miroir.
 
Sa main s’immobilisa tout d’un coup, en suspens . Il venait de ne rien voir. Il se frotta les yeux de sa main libre et regarda à nouveau le miroir.  Pas de reflet de son visage . Seule l’image de la pendule derrière lui, fixée au mur, le narguait par le mouvement de son balancier .
 
"Ce n’est pas possible " ! se dit-il . Il appela sa femme d'une voix tremblante.
 
-Clarisse ! Clarisse ! Mais qu'est ce qu'elle fait bon dieu ! elle n'entend pas ou quoi !
-Clarisse ! Clarisse !
 
Clarisse sortit de la cuisine, un plat aux mains, passa tout près de lui et se dirigea vers le salon.
 
- Mais, Clarisse, tu es sourde ou quoi ! Je t'ai appelée quatre fois  ! Qu'est ce que tu as encore à faire la gueule ? Tu es bien sortie indemne de l'accident  non ? Ce n'est pas ma faute si ce chauffard nous est rentré dedans. Si je ne m'étais pas évanoui, je lui serais  rentré dedans d'une autre façon, c'est sûr.
 
Clarisse s'assit en face de ses invités et commença à servir le café, comme si de rien n'était.
 
Fou de rage, Pierre entra dans le salon et sermonna sa femme.
 
-  Et puis quoi encore ! voilà que tu invites tes amis sans m'en avertir. Je ne les ai même pas entendu arriver ! Bonjour sieurs-dames ! Comment ça va Alain ? toujours dans les assurances ?

 Pierre fut choqué que personne ne lui manifesta le moindre intérêt. Seul le chat le fixait intensément, les yeux terrorisés et les poils hérissés puis, pris soudainement de panique extrême miaula à fendre l'âme et disparut en courant.
 
- Alors dit Alain à Clarisse, c'est toujours le même phénomène depuis la date de l'accident ?
 
-Oui, répond Clarisse, chaque matin, depuis sa mort, je retrouve le blaireau  à côté du miroir, avec de la mousse dessus.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Mai 2010 - 01:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gilles


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 318

MessagePosté le: Lun 3 Mai 2010 - 03:12    Sujet du message: Le miroir Répondre en citant

Très bien ! On ne devine pas la fin tout de suite.


Quelques remarques de langue et de mise en scène :

Premier paragraphe :
« pour se raser » me semble superflu, puisqu'on lit « blaireau » tout de suite après.
« au miroir » ; je mettrais « sur le miroir »

Deuxième paragraphe :
« s'immobilisa » et « en suspens » me semblent redondants.
Une pendule dans une salle de bains ? « Accrochée au mur » me semble inutile.

Cinquième paragraphe :
« un plat aux mains » ; je dirais « tenant un plat » ou « un plat dans les mains ».

Sixième paragraphe :
Je ne saisis pas le sens de « je lui serais rentré dedans d'une autre façon ». Est-ce « de toutes façons » ?

Dixième paragraphe :
« Pierre fut choqué que personne ne lui manifestât » est lourd ; je dirais « ne lui manifeste ».
Seul le chat […] puis, pris […] est une malheureuse rencontre.

Onzième paragraphe :
« depuis la date de l'accident » ; « depuis l'accident » suffit et serait plus naturel en langue parlée.
 

J'apprécie la narration, il n'y a aucun détail inutile (sauf peut-être un ou deux) et le blaireau du début trouve son explication à la fin. J'ai déjà dit qu'on ne devine pas la chute trop vite. Je comprends que Pierre conserve le même caractère impatient et vite colérique que pendant sa vie, c'est une bonne idée. À ce sujet il y a deux écoles : les morts récents soit restent identiques à eux-mêmes, soit ils sont confus. Par la suite ils peuvent évoluer, je suppose. Quoi qu'il en soit je suivrais la deuxième école, celle de la confusion, mais mon choix est fondé sur les possibilités narratives seulement. Il y a aussi la question des lieux ; encore là deux écoles ; soit les morts restent près de chez eux, soit ils sont emportés dans une gare de triage centrale et assignés on ne sait où. Je suivrais comme toi l'école qui pense que les morts restent à proximité de chez eux, c'est plus naturel. Le fait qu'ils ne se rendent pas compte tout de suite qu'ils sont morts me plaît énormément, aussi.
 

(J'ai un Work in Progress sur le thème du surnaturel où mon mort est très confus… Dis-moi si je peux le présenter ? — Pas parce que mon personnage est confus, mais parce que mon texte est infini.)
 


Dernière édition par Gilles le Mar 4 Mai 2010 - 03:13; édité 1 fois
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Lun 3 Mai 2010 - 14:18    Sujet du message: Le miroir Répondre en citant

Très bon commentaire, bien détaillé et bien argumenté, merci Gilles !

Je prends note de tout et je rectifie pour usage ultérieur, un grand meci !

Finalement, ma théorie s'est avérée positive du moment que je me suis imposé d'écrire sur le thème et il me semble, d'après ton avis, y avoir en gros réussi.Il reste à affiner et introduire tes corrections.  En d'autres circonstances, il m'aura été impossible d'écrire cela et en un temps reccord comme à l'accoutumée.

Gilles, tu dis que ton projet de texte est "infini", work in progress. Je crois que tu peux le présenter, avec l'idée de l'achever bientôt.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
auteur008
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2009
Messages: 97
Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 3 Mai 2010 - 15:06    Sujet du message: le miroir Répondre en citant

Bonjour,
J'ai beaucoup aimé ce court texte. Je fais les mêmes remarques que Gilles, bien que le suspense de l'histoire ne m'y a pas fait penser sur le moment.
Cordialement.
auteur008.
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Lun 3 Mai 2010 - 15:45    Sujet du message: Le miroir Répondre en citant

Merci infiniment Auteur008,

Je suis content d'avoir crée un peu de suspense, ce n'était pas évident pour moi.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gilles


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 318

MessagePosté le: Mar 4 Mai 2010 - 03:18    Sujet du message: Le miroir Répondre en citant

Abdel a écrit:
Gilles, tu dis que ton projet de texte est "infini" […]

Désolé ! Mon texte n'est pas « infini » of course, mais « in-fini » (unfinished)… parfois je pense encore en anglais. Je le présente exclusivement pour recevoir vos critiques, bien entendu. Le titre est Sans titre (thème surnaturel)
 
Revenir en haut
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Mar 4 Mai 2010 - 23:10    Sujet du message: Le miroir Répondre en citant

Pas mal, pas mal, mais tellement court que c'en est un peu frustrant. On commence à peine à entrer dans le texte qu'il est déjà fini.

Personnellement, j'utiliserais le présent du début à la fin car je trouve que le passé simple passe mal dans un texte si court. D'ailleurs, toi-même tu as dû le sentir inconsciemment puisque tu passes soudain au présent dans la dernière phrase ("répond Clarisse").
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mer 5 Mai 2010 - 00:15    Sujet du message: Le miroir Répondre en citant

Merci infiniment Humphrey,

Tu as raison, dès la première phrase je ne pense qu'à l'issue, trouver quelque chose de crédible. J'ai hâte d'en finir. Et ça c'est une mauvaise habitude qu'heureusement tu viens de me signaler. J'aurais eu tendance à toujours faire la même chose. Je t'en remercie de tout coeur.

Je ne fais que débuter dans l'écriture et je suis très heureux de cueillir des avis de haute importance.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gilles


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 318

MessagePosté le: Mer 5 Mai 2010 - 00:56    Sujet du message: Le miroir Répondre en citant

On peut y voir quelque chose : le passé simple est le temps du fantôme (son présent est intemporel) et le présent actuel est le temps de Clarisse.
 
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mer 5 Mai 2010 - 02:15    Sujet du message: Le miroir Répondre en citant

L'idée me séduit fortement, Gilles. C'est pourquoi je l'adopte pour la suite à donner au petit texte.

L'ai-je fais inconsciemment ? je ne suis pas contre mais c'est peu probable, un pur hasard donc.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
magic
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2009
Messages: 172
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mer 5 Mai 2010 - 03:00    Sujet du message: Le miroir Répondre en citant

Très beau texte Abdel. j'attends la suite impatiemment.

 Notre mort est invisible des être humains mais peut être facilement détecté par les animaux en l'occurrence le chat ( un chat effrayé. Normal, il a vu un fantôme). Cela me fait penser à "l'homme invisible" de HG Wells que les bêtes pouvaient voir.... et puis à la différence du personnage du film 6° sens, notre mort peut changer la réalité: il peut prendre un blaireau et y mettre de la crème à raser. 

 Enfin, comme dans Ghost, si notre mort est revenu, c'est qu'il a surement une mission à accomplir, un mystère à éclaircir pour enfin repartir chez lui, la-bas, comme disait Brel, la paix dans l'âme...
  
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Jeu 6 Mai 2010 - 00:42    Sujet du message: Le miroir Répondre en citant

Il n' y aura pas de suite, Magic. La fin du texte explique le début.

Tu as comparé avec plusieurs situations de films , ça me plaît mais je t'assure que c'est de la pure imagination. Un travail strictement personnel .Toute ressemblance est fortuite d'autant que je n'ai jamais vu les films dont tu parles !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gilles


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 318

MessagePosté le: Jeu 6 Mai 2010 - 01:52    Sujet du message: Le miroir Répondre en citant

Abdel a écrit:
Il n' y aura pas de suite, Magic. La fin du texte explique le début.

En effet, je ne vois pas ce qu'une suite ajouterait, sauf bien sûr des épisodes répétitifs d'occurrences comparables à celui de la mousse à raser. Le lecteur se demande comment Clarisse intégrera ce petit mystère dans son quotidien, cependant. Mais il ne faut surtout pas le dire.
 
Revenir en haut
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Ven 7 Mai 2010 - 11:29    Sujet du message: Le miroir Répondre en citant

Gilles a écrit:
On peut y voir quelque chose : le passé simple est le temps du fantôme (son présent est intemporel) et le présent actuel est le temps de Clarisse.


Le passé simple pour exprimer l'intemporalité, est-ce bien judicieux, alors que ce temps exprime normalement un passé complètement révolu? Je ne suis pas convaincu. Par contre j'aime bien l'idée que la réalité du fantôme et celle des vivants soit exprimée par des temps différents. Mais je me demande si le passé composé ne serait pas plus approprié que le passé simple. Enfin c'est juste une idée comme ça...
Revenir en haut
Gilles


Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 318

MessagePosté le: Dim 9 Mai 2010 - 06:38    Sujet du message: Le miroir Répondre en citant

Humphrey a écrit:
Le passé simple pour exprimer l'intemporalité, est-ce bien judicieux, alors que ce temps exprime normalement un passé complètement révolu ?

Tu as raison, le présent de Pierre est le même que le présent de Clarisse.
 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:18    Sujet du message: Le miroir

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> "Ecrivotages" Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation