http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: Cinq textes
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
Cinq textes
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Poésie -> Poèmes en prose
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ösp
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2010
Messages: 13

MessagePosté le: Jeu 8 Juil 2010 - 15:21    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

Et voilà, mes premiers poèmes en prose, j'ai commencé quand je me rendais compte que mes "nouvelles" tendaient vraiment vers ce genre et que je n'aimais pas raconter des histoires avec situation initiale, péripéties, etc... ! 


Je les soumets à vos critiques... ils sont indépendants les uns des autres (plus ou moins)


Je ne sais pas si c'est de la poésie en fait... Je cherche juste à rendre des impressions, des sensations... C'est peut-être n'importe quoi :S  


Remontant le champ où en été paissaient les chevaux, elle arrache un par un les grains d’une tige gelée. Son tablier, maculé de taches d’herbe et de terre, ressemble à une mauvaise toile. Mais Lilja n’a jamais vu de toiles, ni bonnes, ni mauvaises. Elle a un air lointain de bouton d’or, connaît-elle les boutons d’or ? Et le ciel bleu et la mer et la glace. L’aurore boréale a aussi ses avantages. Mais sinon toujours ses crins et chanfreins, naseaux glacés, rubans duveteux.


Tambours, tambours, martèlement de corne calcinée, roches et fétus couchés. Bise artificielle, célérité nouvelle, souffle au creux de leurs oreilles. Poussés par quelque démon peut-être, coursiers des blés et batailles célestes. L’acier, lorsqu’il fond, crée les plus belles alliances, heureuse déformation, eau salée sur leurs joues évaporée.


L’océan est sourd et le poisson muet. La cueillette du lichen qu’on arrache, les mains grattées de pierre, de roches grises, de scories noires et troués… Les paniers sont pâles, coquillages absents, bruine envahissante. Osier mou. Si la mouette chante, le cygne jamais ne crie. Si l’épuisement remonte de terre si la pluie amène le beau temps, les refuges sont vides, kerns impuissants.


Chaque petit fil doux, court et pointu, sous sa main fait la courbette. Mes larges oreilles s’inclinent, triangle brisé. J’ai mal, mon plumeau roux et blanc est effeuillé. Ce collier m’étrangle, elle a tant serré le tissu rêche. J’ai eu peur, j’ai voulu fuir, mortel envol. Apprends le sauvage, pas la sauvagerie, la gentillesse tue cruelle, ma gentillesse tu l’as trop vue, regarde les tessons de verre l’ont effacée, regarde je t’aime et je m’en vais.


Le pas réglé sur les aiguilles d’une montre, papier à musique monstrueux, talons aiguilles. Le vernis rouge ne s’écaillera pas cette nuit ! La chevelure qui scintille, c’est tout ce qui ici ne brille. Rapidité nonchalante des hanches, regard hagard, il est si tard, le dodelinement de la tête, lassive, poursuite dans une coursive. Et inscrit sur le miroir des promesses éthyliques. Au rouge à lèvre éthique.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 8 Juil 2010 - 15:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Jeu 8 Juil 2010 - 16:17    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

Mon diplôme à scie s'est cassé les dents sur tes textes.

Des textes bien forts tant sur la forme parfaite, avec un langage recherché et la perfection à la virgule près, que sur le fond très puissant et très suggestif de ce que tu ressens et cherches à transmettre.

J'aime beaucoup cette solitude pure de l'esprit qui plane au dessus des choses, loin de toute présence humaine sauf soi ou son image projetée dans l'espace calme et doux face au bouillonnement du soi.

Une affection pour la solitude et la nature, pour la méditation et la perfection de l'équilibre de tout.

En lisant, je me suis éloigné de tout, tout en me rapprochant davantage de moi-même .

L'effet du texte, des textes, bien ordonné(s) et précis, bien touffu(s) et bien clair(s), a fait son effet escompté sur moi, lecteur quelconque.

Cinq sur cinq .
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ösp
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2010
Messages: 13

MessagePosté le: Jeu 8 Juil 2010 - 18:41    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

Oh, merci !!! ça me fait tellement plaisir ! C'est exactement ce que je recherchais à créer dans ces textes ! 




Si j'ai réussi à écrire ça en deux jours, je suis contente, j'ai deux mois de vacances devant moi pour prendre le temps d'en écrire autant que j'en ai envie, selon mes subites, très subites "inspirations"... Car c'est la première fois que j'explore cette forme à fond ; j'ai enfin compris que je suis incapable d'écrire une vraie nouvelle, un vrai poème et encore moins un vrai roman... Pas très polyvalente non...


Voyons avec les autres "juges" maintenant... 
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Jeu 8 Juil 2010 - 22:11    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

Incapable ? Elle est bien bonne celle-là !

Tu tiens en ôtage tes "subites inspirations" et ta plume prolifique et pure et tu cries par dessus les toits que nenni : rien ne transpirera  par écrit de leur prison dorée.

Si j'étais ton inspiration, je m'échapperais très souvent pour écrire à ma guise et réintégrerais ma cellule en riant sous cape.

Ca sera très percutant, fantastique même, de laisser ta plume tâter les formes littéraires dont tu la prives très injustement. Cruellement.

Commence par écrire sur ta propre inspiration, histoire de l'enchanter, de la chanter, pour une réconciliation avec ton talent bâilloné .
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ösp
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2010
Messages: 13

MessagePosté le: Ven 9 Juil 2010 - 11:12    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

Merci pour ces beaux conseils, je vais essayer encore une fois... 


Mais sincèrement, je n'y crois plus vraiment, je me suis ennuyée sur chaque tentative... Je n'écrivais que du vide... 


Quant à écrire sur mon inspiration propre, je peux essayer, mais elle est très courte et très forte, irrégulière aussi, du moins je la ressens ainsi. Et quand j'ai commencé un texte, je dois le finir et le parfaire ici, maintenant, sinon la prochaine fois la magie aura disparu. Ces petits textes là ont été écrits en dix minutes, et peu voir pas corrigés par la suite. De toute manière, si j'en rajoute, ça devient illisible...


Tu n'as peut-être pas tort en disant que je bâillonne mon talent, mais je ne me l'explique pas.


Pourtant je rêverais de savoir écrire de grandes histoires, comme les soeurs Brontë, ou encore les sagas nordiques.


Je suis troublée !
Revenir en haut
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Ven 9 Juil 2010 - 15:13    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

Quelques petites remarques générales pour commencer :

1. Je préférerais que tu postes tes textes un par un, surtout s'ils n'ont pas de liens entre eux. Tu obtiendras ainsi des commentaires plus précis sur chaque texte.

2. Puisque tu optes pour la poésie en prose (ou prose poétique) et que tes textes sont très courts (et se lisent en effet comme des poèmes), pourquoi ne pas les mettre en forme comme des poèmes ? Cela rendrait, je pense, la lecture plus intense, plus percutante encore.

Exemple avec ton premier texte :

Remontant le champ où en été paissaient les chevaux, elle arrache un par un les grains d’une tige gelée.
Son tablier, maculé de taches d’herbe et de terre, ressemble à une mauvaise toile.
Mais Lilja n’a jamais vu de toiles, ni bonnes, ni mauvaises.
Elle a un air lointain de bouton d’or,
connaît-elle les boutons d’or ?
Et le ciel bleu et la mer et la glace. (nb: ne faudrait-il pas un point d'interrogation après "glace"?)
L’aurore boréale a aussi ses avantages.
Mais sinon toujours ses crins et chanfreins,
naseaux glacés, rubans duveteux.

3. Dans cette même optique, il serait peut-être intéressant de donner des titres à tes textes.

4. Impression générale sur l'ensemble des 5 textes après une première lecture : pas mal, pas mal du tout même !
Une seule chose m'a un peu dérangé, voire énervé, c'est la surabondance de ce que j'appelle des "non-phrases", c'est-à-dire des simples mots juxtaposés sans liens syntaxiques avec ce qui précède ou ce qui suit. C'est très à la mode dans la poésie actuelle, je sais, probablement parce que c'est une façon très facile de faire de la (souvent pseudo) poésie. Une fois de temps en temps, je ne suis pas contre, car cela peut créer un effet poétique intéressant, mais quand le procédé est utilisé à répétition, il tue la poésie (enfin, c'est mon humble avis.) Mettre des jolies combinaisons de mots les unes derrière les autres pour évoquer quelque chose, beaucoup de gens sont capables de le faire. Englober ces jolies combinaisons dans des phrases cohérentes qui se lisent comme des poèmes, c'est une autre paire de manches. Tu y arrives souvent, car il y a chez toi un réel talent et un très bon feeling de la langue. Mais c'est d'autant plus impardonnable de verser dans la facilité.

Je reviendrai sans doute plus en détails sur l'un ou l'autre de ces textes mais en les prenant séparément.


Dernière édition par Humphrey le Ven 9 Juil 2010 - 18:55; édité 1 fois
Revenir en haut
Ösp
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2010
Messages: 13

MessagePosté le: Ven 9 Juil 2010 - 15:32    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

Excusez-moi, en fait je n'ai lu qu'un texte de poésie en prose de ma vie, il n'était pas versifié, c'était un texte de Baudelaire je crois... C'est ce qui s'approchait le plus de ce que j'ai fait là, bon maintenant je n'oserais pas me comparer à Baudelaire hihi... Mais je préfère quand ce n'est pas versifié. En fait, je ne lis que très rarement de la poésie, mais ça va changer !


Je ne savais pas que les "non phrases" étaient à la mode, et je ne savais pas que c'était verser dans la facilité... En fait, je n'y connais tout simplement rien... 
Mais je vais rectifier ça. En fait je vais prendre un des textes et le remodeler, pour essayer ! Mais je ne veux pas les versifier, par contre... merci pour ton exemple mais il ne me convainc pas...



J'avais mis mes textes ensemble par soucis de "n'embêter personne" mais puisque que vous me donnez des réponses si précises et intéressantes je vais tâcher de les séparer, à l'avenir !


Pour me défendre, je dirais que ces textes (je n'ose pas les classer...) sont à l'image de ma manière de vivre l'écriture ; je ne pensais à rien d'autre qu'à suivre cela... Tout simplement me laisser emporter par l'émotion du moment et en garder le coeur qui bat à cent à l'heure.


Mais je sais aussi que même le meilleur feeling a besoin de technique pour évoluer, donc je vais m'y mettre ! Au boulot !!!
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Ven 9 Juil 2010 - 16:05    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

Tu as tout compris Ösp : il s'agit de "manière de vivre l'écriture" et "de technique pour évoluer" même avec le meilleur feeling d'écriture.

Combine manière et technique et tu progresseras dans le sens que tu souhaites (nouvelles, poésie, etc).

Consulte la rubrique "techniques d'écriture", il y a dedans de bons liens. L'ensemble du forum fourmille d'indications et de conseils très judicieux. Il suffit de lire les textes des autres et surtout les commentaires qui les suivent : une véritable mine d'or de conseils sur le vif. Très facilement transposables à tout genre d'écriture que tu souhaites aborder.

Tu as tous les atouts, il ne manque que le cadre (technique) du jeu d'écriture. Rien de plus facile à acquérir quand on a le talent d'écrire aisément d'abord.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ösp
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2010
Messages: 13

MessagePosté le: Ven 9 Juil 2010 - 16:51    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

J'y vais de ce pas... Merci !
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Ven 9 Juil 2010 - 17:16    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

De rien.

Pour être plus précis, il s'agit de la rubrique "Techniques du récit" dans le sous forum "Liens, documentation".

Bonne lecture.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Ven 9 Juil 2010 - 18:58    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

Une précision importante : ici, tu n'as ni à t'excuser ni à te défendre.
Revenir en haut
Ösp
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2010
Messages: 13

MessagePosté le: Ven 9 Juil 2010 - 19:04    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

Sauf peut-être quand on arrive comme une quiche... 
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Ven 9 Juil 2010 - 21:30    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

T'en fais pas, c'est de la tarte (sans crème).

Rares sont ceux qui confient comment ils ont pu écrire quelque chose .

Ce sera rigolo d'aller voir mon texte "La bicyclette" (textes et récits courts) pour avoir une idéee du comment inventer une courte histoire à partir de rien...ou presque. J'explique comment j'y suis parvenu.

L'imaginaire ou l'irréel  à cent pour cent dans l'écriture n'existent pas. On a toujours recourt à ce qui se passe autour de soi pour "enjoliver" une réalité racontée, une histoire "imaginaire"...

Il est vrai qu'il faut avoir assez vécu pour exploiter un cumul de "souvenirs" et d'expériences. Mais de nos jours, les jeunes exploitent à fond leur imagination à défaut de puiser dans leur mémoire (sensorielle, visuelle, olfactive, auditive,etc) pour recréer des ambiances "inédites" dans leurs écrits.

Oui, on peut faire feu de tout bois, pour écrire. Commencez par noircir des pages, une lumière jaillira d'elle-même. Ce sera le fil conducteur qu'il suffit de suivre car généralement il prend son autonomie et vous mène où il veut. C'est cela écrire. La technique, ce sont des recettes pour bien mener son récit, des recettes universelles pour des talents bien différents.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Sam 10 Juil 2010 - 11:50    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

Ösp a écrit:
Remontant le champ où en été paissaient les chevaux, elle arrache un par un les grains d’une tige gelée. Son tablier, maculé de taches d’herbe et de terre, ressemble à une mauvaise toile. Mais Lilja n’a jamais vu de toiles, ni bonnes, ni mauvaises. Elle a un air lointain de bouton d’or, connaît-elle les boutons d’or ? Et le ciel bleu et la mer et la glace. L’aurore boréale a aussi ses avantages. Mais sinon toujours ses crins et chanfreins, naseaux glacés, rubans duveteux.

Je reviens sur ce premier texte, qui est un de ceux que je préfère d'une part parce qu'il est un des plus "écrits", avec peu de "non-phrases" sauf tout à la fin mais à cette dose-là elles sont les bienvenues; d'autre part parce que les réalités évoquées sont accessibles, ce qui n'est pas le cas de tous tes textes. J'aime devoir interpréter un poème mais lorsqu'un texte est trop hermétique, il perd tout intérêt à mes yeux. Parfois on se demande si l'auteur lui-même comprend ce qu'il écrit. Mais ce n'est pas le cas de ce texte-ci.

Au niveau du style, je trouve les phrases bien rythmées, l'écriture est coulante et plaisante, sauf la toute dernière où le "mais sinon" est un peu lourd, trop "langage parlé" par rapport au reste.

Enfin tout cela se discute bien sûr, attends d'avoir d'autres avis critiques avant de changer quoi que ce soit.
Revenir en haut
Ösp
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2010
Messages: 13

MessagePosté le: Sam 10 Juil 2010 - 12:37    Sujet du message: Cinq textes Répondre en citant

Merci, je suis du même avis que toi sur ce texte... Pour le "mais sinon" je suis partagée, j'aime bien les ruptures de ton aussi ; peut-être que celle là n'est pas maîtrisée...


Mais je comprends tout ce que j'écris hein... C'est même du vécu !   


J'ai hâte d'avoir d'autres critiques !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:35    Sujet du message: Cinq textes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Poésie -> Poèmes en prose Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation