http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: Les sentiers d'Astaffort
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
Les sentiers d'Astaffort

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Poésie -> Textes pour composition musicale (chanson, rap, slam...)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Lun 23 Aoû 2010 - 13:01    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

Voici la dernière chanson que j'ai écrite en français pour mon groupe ESCALE.

Une version démo est écoutable sur www.myspace.com/escale2

La musique est de mon ami et partenaire (musical, je précise...) Marc, qui assure également la première voix dans ce morceau (moi je fais la seconde.)

Une chanson-hommage à mon chanteur-auteur-compositeur préféré.



LES SENTIERS D'ASTAFFORT

Pêcheur des mots qui chantent
magicien des accords
sans fanfare il arpente
les sentiers d'Astaffort

D'un jet de sarbacane
fragile il nous envoie
des petits morceaux d'âmes
plus vrais à chaque fois

Tout en haut de l'échelle
poésie de l'essentiel
elles viennent toutes un peu du ciel
les chansons de Cabrel


Sa plume toujours sobre
cultive l'harmonie
dans le brouillard d'octobre
entre roses et orties

Le subtil équilibre
la profondeur des mots
à chaque fois je vibre
quand tombe le taureau

Tout en haut de l'échelle
poésie de l'essentiel
elles viennent toutes un peu du ciel
les chansons de Cabrel


Bâtisseur de cabanes
troubadour de l'ailleurs
fils de terre occitane
son monde est intérieur

Adossé à son chêne
l'univers tu perçois
des ombres souterraines
l'autre côté de toi

Tout en haut de l'échelle
poésie de l'essentiel
elles viennent toutes un peu du ciel
les chansons de Cabrel


(F.D. – août 2010)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Aoû 2010 - 13:01    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lulup
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2010
Messages: 30
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mar 31 Aoû 2010 - 19:42    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

J'ai lu ton texte, mais je préfère ne pas me prononcer sur des textes de chansons, je ne sais pas trop pourquoi..
C'est pas vraiment mon style et je risque de ne pas être objective. Smile 
Revenir en haut
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Mar 31 Aoû 2010 - 19:50    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

Pas de problème.
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Ven 3 Sep 2010 - 23:47    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

Ce poème (chanson) porte à mon avis les mêmes qualités qu'il énumère pour l'auteur préféré.

Il est à la fois sobre et profond, aérien et lourd de sens. Il va à l'essentiel, il use, je crois, des mêmes procédés du chanteur loué (j'ai eu l'occasion d'écouter quelques chansons de lui : l'inspiration du présent poème s'y apparente en sortant de l'ordinaire, en élargissant le champs de la pensée, en abolissant les frontières des émotions, bref en visant plus large vers de nouveaux horizons de la vision humaine, vers le haut ou vers le bas.

Deux "discordances" ont attiré mon attention qui voguait librement au gré des images offertes.

- ce mot "octobre" qui brise par sa précision et sa particularité la généralisation générale (excusez ce double emploi, mais c'est voulu).

- l'inversion dans l'avant dernière strophe me brouille un peu et me laisse perplexe sur le sens général de la strophe:

Adossé à son chêne : Il s'agit de Cabrel , dans mon esprit,

l'univers tu perçois : C'est de cet auteur qu'il s'agit, toujours dans mon esprit (étroit je sais, mais il est secouable à souhait pour l'élargir)
En alliant les deux vers, je comprends ceci : Si tu t'adosses au chêne de cet auteur (c'est à dire à sa grandeur, à la grandeur de sa production), tu perçois l'univers, car il brasse l'univers dans ses chansons.

Jusqu'ici, mon esprit s'en sort très bien n'est-ce pas ?

Mais dès que jaillit le vers suivant, rebelote, changez de sens : En effet quand tu t'adosses à son chêne ou son univers, tu perçois également des "ombres souterainnes" qui sont évidemment l'autre côté de toi .

C'est ça ?

Hé ben non ! c'est pas comme ça qu'il faut lire !

Mais si ! puisque Humphrey quand il veut parler de cet auteur il dit texto "il, son, sa" à la troisième personne sauf dans cette strophe où il use du "tu" et du "toi" !

Parbleu ! j'avais pas remarqué ! donc il s'adresse à moi lecteur ! ou "écouteur" de Cabrel !

Mais non ! il parle toujours de cet auteur , mais cette fois en direct avec lui ! Il le tutoie ! Tu saisis ?

Ben non justement ! car s'il parlait avec l'auteur, il lui aurait dit  "ton chêne" et non pas "son chêne".

Bien vu ! donc, en fait, il parle avec moi, lecteur. Puisqu'il loue son auteur fétiche,  pourquoi veux-tu qu'il le loue en style direct, après l'avoir fait en différé (je veux dire en indirect) dès le début ?

D'accord, mais il y a un problème qui me turlupine : si le complément du verbe "tu perçois" est l'univers", je me demande ce que je vais faire avec l'autre complément : "des ombres souterraines" . Le verbe "tu perçois" ne peut supporter un tel poids (non autorisé) qui dépasse sa limite de charge en compléments lourds de sens.

La solution alors ?

Bah, je dirais par exemple que "son chêne" et "l'univers" ne font qu'un (une virgule, ou plutôt deux, auraient arrangé la chose en cadrillant de part et d'autre "univers") (bien qu'il soit fichtrement fortiche de pouvoir cadriller tout l'univers entre deux virgules) et de cet endroit panoramique(sous le chêne) tu peux tranquillement coller à "tu perçois" son complément logique (les ombres souterraines) qui est aussi, exprimé d'une autre façon, "l'autre côté de toi", le plus profond...

Clap ! clap ! clap ! (ce sont des applaudissements si vous êtes malentendant). Toutefois, j'hésite devant ce tutoiement brusque dans cette strophe, j'ai toujours cette impression que l'auteur s'adresse à moi...

Mais bon sang ! l'auteur dit bien SON chêne et non pas TON chêne ! tu es un  monument-chêne de la chanson, toi ?
Non...
Alors, c'est oui, ce que j'ai dit est correct : "son chêne" c'est aussi "l'univers" pour lever toute ambiguité.

Et si par hasard je traficote un peu le texte pour dire :

Adossé à son chêne
DE l'univers tu perçois
Des ombres souterraines
L'autre côté de toi

Ainsi j'aurais l'image d'un chêne géant avec des racines profondes : je vois donc si haut et si bas, à travers ses chansons : tout l'univers quoi...

Tu fais ce que tu veux DANS ta tête et non dans le texte ! Non mais ça va pas la tête ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Sam 4 Sep 2010 - 16:47    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

Merci d'avoir lu ce texte et de nous partager seconde après seconde tes cogitations abdelliennes !

Je vais te donner quelques indications qui mettront peut-être fin à tes hésitations.

D'abord, il faut savoir que ce texte est bourré de références à des chansons de Cabrel, que ne percevront que ceux qui les connaissent très bien. Pour les autres, je suis conscient du fait que certaines paroles resteront un peu obscures. Octobre, par exemple, est le titre d'une chanson de Cabrel. Si on ne le sait pas, on se demande ce que ça vient faire là. 

Pour la strophe qui t'a tant chipoté, voici ce que j'avais en tête en l'écrivant:

Adossé au chêne de Cabrel, c'est-à-dire à son monde, lorsque tu l'écoutes (nb: une de ses chansons commence par "adossé à un chêne liège...")
tu (toi qui l'écoutes) perçois l'univers des ombres souterraines,
c'est-à-dire l'univers intérieur, ce qui ne se voit pas et où tu découvriras "l'autre côté de toi" (= également le titre d'une chanson de Cabrel !)

Pour être honnête, j'ai mis énormément de temps à écrire cette chanson, je l'ai travaillée et retravaillée pendant plusieurs mois, car je voulais en faire un "bijou" digne des chansons de Cabrel, mais je me demande si quelqu'un qui ne connaît pas Cabrel peut apprécier cette chanson. J'aurai peut-être une réponse si d'autres membres ont la gentillesse de poster un avis... ???
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Sam 4 Sep 2010 - 18:01    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

Humphrey a écrit:
mais je me demande si quelqu'un qui ne connaît pas Cabrel peut apprécier cette chanson.

Désolé Humphrey, mais ce que tu dis n'a rien à voir avec le sens flou de l'avant dernière strophe qui demeure inexpliqué.  Tu n'as pas mis fin à mes cogitations abdelliennes. Mais cela ne me regarde plus et je ne veux plus être éclairé puisque mon avis est superflu.

Par ailleurs, on n'est pas censé apprécier une chanson parce qu'elle est bourrée de titres de chansons de l'auteur, ni qu'on soit fan d'icelui.  Deux conditions injustifiées qui ne remplacent ni le coup d'oeil du lecteur ni le savoir-faire de l'auteur .

Tout le plaisir a été pour moi.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Sam 4 Sep 2010 - 22:44    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

??????????????

En disant que je me demandais si quelqu'un qui ne connait pas Cabrel pouvait apprécier la chanson, je voulais juste signaler que je me suis posé cette question en écrivant la chanson. Cette remarque n'avait rien à voir avec ton commentaire que j'ai beaucoup apprécié !

C'est une auto-critique que je fais de ma chanson. Est-elle compréhensible par quelqu'un qui ne connait pas Cabrel ? Mon but était qu'elle le soit bien sûr, mais si ce n'est pas le cas, cette chanson perd beaucoup de sa force puisque qu'elle ne peut parler qu'aux initiés.

Alors avec quoi tu viens en disant que ton avis est superflu ?

Serions-nous entré dans l'ère du malentendu permanent ?
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Dim 5 Sep 2010 - 00:25    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

Humphrey a écrit:
 Cette remarque n'avait rien à voir avec ton commentaire que j'ai beaucoup apprécié !




Merci infiniment pour ce retour, je doutais un peu.Je continue sur ma lancée en précisant que puisque cette chanson plaît énormément à un non initié comme moi, c'est quelle ne perd absolument pas de sa force !
D'emblée et sans savoir qu'elle comporte des titres ou que je sois fan de cet auteur, je disais texto que :

"Ce poème (chanson) porte à mon avis les mêmes qualités qu'il énumère pour l'auteur préféré.

Il est à la fois sobre et profond, aérien et lourd de sens. Il va à l'essentiel, il use, je crois, des mêmes procédés du chanteur loué (j'ai eu l'occasion d'écouter quelques chansons de lui : l'inspiration du présent poème s'y apparente en sortant de l'ordinaire, en élargissant le champs de la pensée, en abolissant les frontières des émotions, bref en visant plus large vers de nouveaux horizons de la vision humaine, vers le haut ou vers le bas."

(Ce qui est en soi un peu devin, tu ne trouves pas ? : il use, je crois, des mêmes procédés du chanteur loué ...l'inspiration du présent poème s'y apparente en sortant de l'ordinaire...)

J'ai dit cela avec le plus grand  sérieux avant de verser dans mes espiègles petits jeux de mots et autre humour plus ou moins apprécié.

Ca a été mal entendu, ce n'est pas un malentendu.

J'ai retardé exprès mon avis, le temps que s'efface de mon esprit cette dédicace d'un texte à un auteur particulier (ça gêne de donner un point de vue quand c'est personnalisé, tu peux me croire !). J'ai bien fait puisque j'ai relu le texte à sa juste et propre valeur, nonobstant sans  son contenu caché (les titres) ou la valeur de celui à qui il est adressé.

Sois sûr que cette lecture neutre est une assurance sérieuse et objective  sur la qualité intrinsèque indiscutable de ce très beau texte. Tu peux sans crainte écarter ton petit doute  en forme d'autocritique. J'en témoigne avec force !


Dernière édition par Abdel le Dim 5 Sep 2010 - 15:28; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Dim 5 Sep 2010 - 08:28    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

Merci encore Abdel. Et je te rassure, j'avais bien lu le commentaire très positif que tu avais écrit en commençant.

Mais comme tu ajoutais que tu connaissais quelques chansons de Francis cabrel, je ne te considèrais pas comme un "non initié" complet. C'est pourquoi j'appelais les autres membres (youhou, où êtes-vous, les amis ?) à donner un avis. 
Revenir en haut
lulup
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2010
Messages: 30
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Jeu 9 Sep 2010 - 18:09    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

Eh bien c'est bien mort dis donc ici... ! Je reviens bientôt pour ma part, je suis en train de lire une saga de 9 livres et donc je n'écris pas en même temps Smile. A plus! 
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Ven 10 Sep 2010 - 01:50    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

Un forum littéraire est un livre ouvert où l'on ajoute ses propres pages à son propre rythme. Il n'y a aucun texte déposé ici qui n'ait  reçu des avis  assez motivés. C'est cela qui est determinant.

- Les membres  permanents ne se manifestent que lorsqu'ils ont préparé des projets à déposer. Ils commentent par la même occasion toutes les nouveautés.

- les membres provisoires (qui ont peu de choses à déposer) ne se manifestent plus ou peu dès qu'ils ont reçu les avis qu'ils recherchaient.

- le nombre des visiteurs qui lisent sans s'inscrire, oscille entre 60 et 90 visiteurs-lecteurs par jour.


Il est normal d'avoir cette impression de tourner au ralenti, tant que la production littéraire ne suit pas un rythme effréné.

Le cumul et la qualité des textes postés jusqu'ici, ainsi que la qualité des commentaires, suffisent largement à donner l'envie de lire un peu partout sur le forum et de glanner des conseils pour écrire en tout genre. C'est également cela qui est determinant.

Chaque nouveau membre apporte la particularité de ses écrits et contribue à  offrir de nouvelles perspectives pour les autres en matière d'essais d'écriture littéraire. Cela aussi est determinant.

Ce qui le serait davantage, c'est d'avoir plusieurs membres. C'est une question de temps. De durée pour être plus exact, car il y aura certainement d'autres membres et des surprises à venir.

 Les talents en devenir ne courent pas les rues. Ils sont presque tous les mêmes dans tous les forums littéraires, c'est facilement vérifiable par leurs "pseudos" qui se reproduisent un peu partout dans les espaces littéraires.

Le mien y compris .
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
eysseric
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2010
Messages: 215
Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 5 Déc 2010 - 21:46    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

l'assent de cabrel est mon assent putain con
ses channnnnnnnsonnnnns sont les miennes
mais une certaine cabaaaaaaneuuuu au fonnnnnnnd du jaaaaaaaaaaardin
l'a enfermé dans ses tics et
toc toc toc??? francis es tu là?
j'en viens à trouver ta chanson du meilleur cabrel
Revenir en haut
MSN
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Dim 5 Déc 2010 - 23:31    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

Décidément, pas facile d'interpréter certaines passages de tes commentaires, Eysseric, pas facile du tout, mais merci quand même de les avoir postés !
Revenir en haut
eysseric
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2010
Messages: 215
Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 6 Déc 2010 - 00:25    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

je traduis
suis originaire de la même région que ton idole
donc j'ai l'accent comme lui
ses chansons me parlent, me chantent, m'enchantent
mais il est vrai aussi que la notoriété parfois, dans notre monde en tout cas, un peu curieux, et qui n'aime pas les poètes, fait que certains s'autorisent à considérer que les poètes sont de la merde digne de la cabaaaaaane au fond du jaaaaaaaaardin (me souviens plus du nom du pseudo humoriste-amuseur public qui en a fait ses choux gras momentanés)
et que ça peut blesser au point que l'inspiration en est tarie et la chanson aussi
j'attends cabrel, tu m'aides à attendre
Revenir en haut
MSN
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Lun 6 Déc 2010 - 10:25    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort Répondre en citant

Merci de cette précision.

D'après ton premier post, j'avais cru comprendre que tu reprochais à Cabrel les tics que Laurent Gerra a pastichés dans sa désormais célèbre "cabane au fond du jardin".

Tu attends Cabrel dis-tu ? Mais comme tu le sais sûrement, il ne sors un CD que tous les 5 ans et le dernier (qui est un pur chef-d'oeuvre, si tu veux mon avis) date de 2008, donc tu risques d'attendre encore quelques temps. Mais si je t'y ai aidée, j'en suis très honoré !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:41    Sujet du message: Les sentiers d'Astaffort

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Poésie -> Textes pour composition musicale (chanson, rap, slam...) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation