http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: Les animaux blessées
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
Les animaux blessées
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Récits, textes courts
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Humphrey



Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 15:52    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Revue du message précédent :

Oups, ça chauffe ferme par ici et pour la première fois j'ai envie d'user de mon titre de "modérateur global" pour appeler à un peu de modération dans les propos. Le franc-parler, d'accord, les noms d'oiseau, je dis non.

Tout cela est absurde en fait, puisque cette escalade verbale repose sur un malentendu initial !

Le texte de Dualias a été mal compris par Abdel. En disant cela, non Abdel, je ne porte pas de jugement de valeur sur ton aptitude à comprendre un texte. Je dis simplement que cette lecture-là, que tu as faite de ce texte-là à un moment donné, était manifestement erronnée. L'auteur et deux autres lecteurs te l'ont confirmé, donc à quoi bon s'obstiner? Est-ce condescendant ou raciste de dire cela parce que tu es marocain et moi belge ? J'espère que non, sinon on ne peut plus rien se dire dans ce monde.

Je ne crois pas qu'il y avait du racisme ni de la condescendance dans les réponses de Dualias non plus, mais de l'indélicatesse, ça oui ! Quand on débarque sur un forum, la moindre des choses est de prendre le temps de s'acclimater un peu aux lieux et aux gens avant de leur rentrer dans le lard, quand même ! Dire à Abdel qu'il raconte des inepties n'était sûrement pas la meilleure façon de réengager un débat plus cordial. Difficile de garder son calme après cela.

Je trouve tout cela fort regrettable parce que Dualias me semblait être un nouveau membre prometteur. En fait il suffirait d'un mot d'apaisement de part et d'autre pour reprendre à zéro en oubliant ce malentendu. Tous ces messages pourraient alors être effacés dans la joie et la bonne humeur. Surtout les deux derniers qui sont carrément méchants et insultants.

Mon statut de modérateur global me permet de les effacer, ce qui éviterait à Abdel de devoir être juge et partie, mais je préférerais le faire avec votre accord.

A vous de voir, messieurs.


P.S.: C'est marrant, vous vous accusez mutuellement de faire des fautes dans vos réponses et vous avez tous les deux raison ! La colère n'aide pas à bien écrire, c'est évident.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 15:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dualias
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2010
Messages: 16
Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 22:25    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Je le confesse Humphrey, ma manière de réagir au tout premier commentaire d'Abdel a été excessive, sans doute cavalière, et a sûrement engagé la discussion sur une voie regrettable... Mais malgré tout à la mesure de mon étonnement face au défaut d'interprétation. Pour tout dire, quand je l'ai lu, mon sang n'a fait qu'un tour et j'ai tout de suite sentis que le dialogue avec Abdel serait extrêmement difficile compte tenu de nos divergences d'opinions, notamment sur le plan religieux et philosophique. Mais surtout par ce que j'ai reçu une leçon de morale de quelqu'un qui n'avait rien compris à mon texte, peut-être moralisateur lui-même d'ailleurs mais qui était le fruit d'une écriture un minimum réfléchie...

Je trouverai juste que ce fil de discussion soit effacé à la condition qu'Abdel l'accepte mais il est certain que je ne publierai plus de textes ici. J'ai peut-être été très critique envers les appréciation d'Abdel mais j'ai fais les plus grands efforts pour ne pas tomber dans l'insulte gratuite et haineuse. Je ne peux pas accepter que l'on m'insulte à ce point et je ne pense pas que quelqu'un capable de telles bassesses puisse être responsable d'un site littéraire.

Je n'ai pas à me défendre d'avantage et je crois avoir été assez pédagogue dans mes commentaires sur le fond de mon texte pour devoir revenir dessus.


Je ne reviendrai plus sur ce site, tout simplement car je trouve son propriétaire indigne de le tenir.

Partant, je demande ma désinscription définitive, en conformité avec mes droits les plus élémentaires.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 22:34    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Je peux comprendre ta réaction mais tu te trompes au sujet d'Abdel, Dualias, je t'assure, tu te trompes. Va lire ses nombreuses interventions sur ce forum et tu verras qu'Abdel est un vrai sage, même s'il lui arrive, comme à moi aussi d'ailleurs, de péter un câble à l'occasion. Nous ne sommes pas des saints, ça c'est certain.

Bon j'attends l'avis d'Abdel avant d'effacer ce qui à mon avis doit l'être.
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 22:40    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Bonsoir,

Je préparais la réponse suivante,mais j'ai vu deux messages arriver.
Alors je le poste puis je réponds :

Mon cher Humphrey, je ne vais pas empiéter sur tes prérogatives.  Tu feras ce que tu voudras. Je te demanderais seulement une chose c'est de ne pas enfoncer le clou davantage en me taxant pour une seconde fois  de ne pas avoir compris un texte.

C'est marrant ! S'il était écrit en chinois, on comprendrait mon incompréhension . Mais  que trois misérables paragraphes seraient l'Himalaya à escalader pour comprendre, là tu m'énerves pas qu'un chouia mais beaucoup !

Il y a en fait deux éléments majeurs à prendre en considération :

- la liberté du commentaire sur le texte sans toucher à la personne  de l'auteur

- la liberté d'exprimer ses opinions contraires aux opinions étalées dans un texte, justement à opinions.
Le hic est que ce monsieur persiste à croire qu'il n'y a pas de frontière entre l'auteur et le personnage.  Ce qui est contraire aux règles de la littéraure, quand ce n'est pas de l'autobiographie directe . Quand un auteur a un personnage homo par exemple, on ne va pas prendre l'auteur pour un homo !  Dans une histoire imagée, tout auteur puise évidemment dans sa propre vie, mais on n'a nullement le droit de confondre sa vie privée avec la fiction dont il use pour créer une frontière justement.

J'ai exprimé honnêtement mon point de vue sur le contenu d'un texte, comme à mon habitude que tu ne cessais justement de louer à cor et à cri sur ce forum. Je me suis donné la peine (très grande) à commenter des romans en entier, ici même et ailleurs, dans plusieurs forums littéraires et je n'ai receuilli que grande satisfaction de la part des autres

La création même de ce forum m'a pris un temps considérable, pour le service des jeunes et des moins jeunes  et jamais, au grand jamais, quelqu'un ne m'a manqué de respect pour les services bénévoles que je prodigue à autrui ..

Ce monsieur apparement a un problème avec la technique du commentaire, lequel est libre, personnel, n'engage que son auteur, respectueux de la personne de l'auteur. La somme des avis donne à refléchir à l'auteur et pas plus. Il est totalement libre d'accepter ou non le contenu des avis.

Polémiquer sur un avis revient à le refuser. Alors pourquoi polémiquer sur un avis qui ne plaît pas ? Il faut l'ignorer tout simplement, ou bien remercier le commentateur en précisant que l'on n'est pas d'accord avec son anlyse, mais merci quand même pour l'effort. Et puis basta.

Mais non, ce monsieur préfère engager une conversation stérile sur le point de vue d'un autre comme si on discutait une thèse de doctorat. C'est trop narcissique. On ne peut être amoureux à ce point de son texte pour le défendre contre tout avis contraire.

Ceci dit, je dois préciser que ma culture est à l'opposé de la votre , occidentaux, et qu'il faudrait non pas tenir pour "insanités", le point de vue  de quelqu'un d'une autre société et d'une façon de concevoir les choses, en particulier ici le problème des handicapés, mais d'y refléchir, parce que c'est différent de l'ordinaire vécu autour de soi, différent de sa propre religion.

Je crois honnêtement que seul un terme a pu frapper fortement l'imagination fertile de notre ami : démolir (les convictions), ça ébranle, je le sais, mais le quiproquo est né à partir de la confusion qu'il entretient entre auteur et personnage (ici un narrateur racontant selon un point de vue qui n'est pas personnel. Il n' y a pas un "JE" dans le texte à moins que je me trompe .

J'analyse donc ce que dit ce personnage, je n'ai rien contre l'auteur .


Dernière édition par Abdel le Mer 1 Sep 2010 - 22:55; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
lulup
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2010
Messages: 30
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 22:44    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Un personnage homosexuel c'est plus poli Very Happy *
( Lulup tape l'incruste )
Revenir en haut
Dualias
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2010
Messages: 16
Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 22:55    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Nous ne tomberons donc jamais d'accord sur la différence que l'on peut faire entre l'auteur et le personnage, terme impropre, je suppose donc que tu parle du narrateur puisqu'aucun personnage ne s'exprime dans mon texte. Je ne fais pas de ma personne un personnage. Je te laisse donc à tes convictions sans y souscrire.

Comme je l'ai dit, j'ai réagis de manière viscérale parce que tu n'a pas compris mon texte. Et je persiste, démolir les termes de celui que tu appelles mon personnage revient pour moi à démolir l'auteur compte tenu du postulat que je fais quant au statut de l'auteur qui diffère dans nos esprits.

Cela dit, je crois que le dialogue est impossible entre nous et tu m'as de toutes façons dégouté de publier quelque autre texte que ce soit sur ton site.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 22:57    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Merci Lulup, j'ai rectifié  !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 23:03    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Finalement je n'ai plus envie d'effacer cet échange. C'est un trop beau cas d'école. Et puis moi et la censure, ça fait deux.

Bonne nuit à tous, je m'en vais rejoindre les bras de Morphée.
Revenir en haut
lulup
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2010
Messages: 30
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 23:05    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Tu pourrais ouvrir un nouvel onglet : " Apprendre l'argumentation " hihi.
Ça m'aurait été utile il y a deux ans de ça Smile 
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 23:12    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Mon cher Dualias,

Un narrateur est aussi un personnage parmi tant d'autres. C'est le point de vue de la narration qui determine si c'est l'auteur ou pas : omniscient, à la première personne, un narrateur qui n'en connait qu'un rayon, etc..

Mais bon puisqu'on ne se mettra pas d'accord, sur une chose aussi évidente et qui est l'essence  même du récit pourquoi continuer ?

Les forums de discussion sont justement faits pour discuter, peut -être que tu y trouveras ton compte, mais très peu d'avis sincères sur tes textes.

Je te souhaite de tout coeur et bien sincèrement pleine réussite dans tes actions.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 23:17    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Lulup, ça me donne des idées ton...idée !

Je vais bosser l'idée d'ouvrir une rubrique où il serait question de la présentation d'un argumentaire : des morceaux de textes bien choisis et également des essais des membres. Je préfèrerais que cela soit humoristique, qu'en penses-tu ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
lulup
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2010
Messages: 30
Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 23:19    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

C'est une excellente idée, j'avais adoré étudier l'argumentation à l'école, c'est une activité enrichissante à plusieurs niveaux Smile !! Et bien sur, c'est plus gai quand c'est humoristique, mais tout le monde n'est pas doué pour l'humour, .. A développer ! 
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 23:20    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Humphrey, j'allais te demander de supporter tout seul le poids moral d'une  telle décision. Là, tu me soulages.

Tout dépend donc de Dualias, s'il veut qu'on efface, je ne peux m'y opposer sous aucun prétexte. C'est son droit le plus absolu.


Dernière édition par Abdel le Jeu 2 Sep 2010 - 01:14; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dualias
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2010
Messages: 16
Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 23:26    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Je te remercie Abdel. je ne discuterai plus de ce point de dissension qui nous oppose. Je connais quelques forums où je trouverai certainement des avis sincères, avisés et variés, je ne m'inquiète pas pour ça.

Je suis content, en tout cas, que l'on puisse se rejoindre sur certaines valeurs. Celle du respect de l'homme notamment, à laquelle nous n'avons pas fait honneur cette fois-ci.

Je souhaite bonne vie à ton forum et peut-être qu'un jour je lirai tes textes sans animosité et avec toute l'indulgence que je réclamais en me présentant ici.

Comme je l'ai dit, je ne publierai plus ici mais cela ne me dérange pas que cette discussion reste intacte puisque la fin de l'histoire est plutôt un exemple de courtoisie Wink

Bonne soirée à vous tous.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Jeu 2 Sep 2010 - 01:51    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Je tiens à te remercier également, Dualias.

Sois sûr que l'on partage les mêmes valeurs humanistes . C'est autour de leurs interprétations que l'on a cafouillé un zeste.  Normal pour des modes de pensée aussi éloignés culturellement.

La colère est évidemment mauvaise conseillère et tu sais très bien que l'on répond  du tact au tact à son interlocuteur en colère, sans croire vraiment à ce qu'on dit. Les mauvaise paroles, c'est ce qui existe à profusion. On ne prend même pas le temps de les soupeser puisqu'on fait feu de tout bois pour épuiser l'autre.  On se traite de tous les noms, mais ça ne colle pas sur la personne comme une sangsue. Parce que c'est tout simplement factice.  Même des propos au dessous de la ceinture n'y feraient rien, juste faire rire l'assistance. 

Je t'assure qu'il n'est pas de tout repos de gérer un forum où les caractères et attitudes diffèrent. Il ya réellement le danger de vrais plaisantins qui viennent foutre en l'air ton travail de plusieurs mois, juste pour le plaisir. J'en ai eu l'expérience en étant modérateur sur trois forums. j'ai dû abandonner en fin de compte car il est vraiment épuisant de tenir tête aux coqs du net . Ils ont le style et la verve à te distiller un poison si doux qu'il est difficile de réagir immédiatement tellement c'est sibyllin exprès.

Il ne faut pas m'en vouloir, si je contre-attaque à chaque fois que je sens du danger en l'air pour la marche du forum.

Des fois cela se résoud dans la bonne compréhension, des fois on s'insulte copieusement avant que je n'use de cette arme inique qu'est la suppression de compte. Qui ne sert à rien d'ailleurs, puisque le méchant te revient sous un autre pseudo, et tout recommence.

Franchement, dans ce forum il y a des personnes sincères qui peuvent te donner des avis en or sur tes écrits.

Je n'aurais pas cette bassesse d'esprit de t'en priver en accédant à ta demande de désinscription. Ce forum ne m'appartiens pas, ce n'est pas un immeuble immatriculé. C'est un espace objectivement crée par l'intervention, en messages et conseils, de ses propres membres. Il contient  une part d'eux-mêmes, des pages d'amitié , de confidences, des rires, des moments heureux et aussi malheureux (comme le décès de l'un de nos plus illustres membres, mon vénéré et inoubliable Jacques Lamy)

Tu as le droit de m'ignorer et de profiter des bons conseils des autres, dans cet espace qui appartient à tous ceux qui désirent l'enrichir et y vivre des moments de vie, même virtuelle, d'amitié sincère.

Quant à mes écrits, je te confie que j'écris très peu et que je me consacre entièrement à commenter, chose que je trouve mal faite ou peu désaltérante ailleurs, d'où ma décision de créer un espace se basant surtout sur le commentaire.

Depuis le temps, bien des attitudes saines du commentaire ont été développéees ici. Bien des personnes ont accepté ce point de vue salutaire pour leurs textes, mais d'autres ont mal réagi. Un tour dans les rubriques te renseignera mieux.

Tout cela pour te préciser que je n'ai pas le droit de priver un membre de ce qu'il espère trouver en s'inscrivant.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Jeu 2 Sep 2010 - 08:59    Sujet du message: Les animaux blessées Répondre en citant

Après une copieuse engueulade ils en arrivent à se remercier mutuellement.

Ca c'est la grande classe ! J'ai rarement vu ça sur un forum. J'aime !

Dualias, sincèrement, j'espère que tu posteras encore des textes ici et que tu viendras de temps en temps commenter ceux des autres.


P.S. pour Abdel : "...l'on répond  du tact au tact..."  Tu voulais écrire "du tac au tac", je suppose ? A moins que ce ne soit encore un faux-lapsus-jeu-de-mot à la Abdel ?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:53    Sujet du message: Les animaux blessées

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Récits, textes courts Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation