http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: LA RUELLE ET LA RUE DE MON ENFANCE
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
LA RUELLE ET LA RUE DE MON ENFANCE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Récits autobiographiques, souvenirs...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
René Berthiaume
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 84

MessagePosté le: Mer 15 Déc 2010 - 16:04    Sujet du message: LA RUELLE ET LA RUE DE MON ENFANCE Répondre en citant

Ah, la ruelle de mon quartier !
Elle était notre far-west, qui recelait des trésors de poésie. Elle était mon royaume, où je me savais à l’abri du monde des adultes. De cris stridents et joyeux, mes camarades et moi meublions son silence; et de nos jeux inventifs,.nous en faisions le plus grand chapiteau du monde, un décor de cinéma en panavision. Nos savions tous ses secrets, autant qu’elle connaissait les nôtres. Hostile aux étrangers, la ruelle n’avait de familiarité que pour nous seuls.
Je la revois encore, photographiée dans ma mémoire, avec ses hangars hantés de nos fantômes, ses arrières-cours délabrées, ses passages obscurs entre les murs des maisons où se faufilaient parfois, à la tombée du jour, des âmes errantes à la mine patibulaire.
Clôtures chambranlantes, jardins fanés ou luxuriants, portes closes sur l’inconnu, escaliers en colimaçon, hangars mystérieux, quel beau et étrange spectacle la ruelle offrait à nos yeux avides ! Sa laideur nous était parfaitement agréable. poussiéreuse, sale, malodorante, autant que nous sans doute, mais si amicale !
Nous n’avions de yeux que pour son visage, d’oreilles que pour ses rumeurs. Que de guerres s’y sont livrées et ce qu’elle en a vu passer des Indiens tonitruants et des cowboys dépenaillés courant à leurs trousses ! La guerre, l’aventure, les exploits sportifs étaient, croyions-nous alors, une affaire de gars exclusivement. À nos yeux de gamins boutonneux, les filles étaient juste bonnes pour jouer à la marelle.
C’est là aussi où nous faisions nos premières découvertes sexuelles. La première fois où, dans un garage, une fille du voisinage un peu plus âgée que nous (qui avions l4 ans) nous fit, debout sur une chaise, l’offrande de la nudité de sa chair rose et frémissante, pendant que nous nous lui montrions avec notre orgueil de jeunes mâles nos quéquettes dressées comme deux vaillants soldats au garde-à-vous, mon copain et moi n’avons osé le moindre geste pour la toucher, nous contentant de la dévorer avec des yeux ronds et moqueurs. Elle en fut profondément vexée, mais non honteuse de s’être montrée nue devant nous.
Oui, la ruelle chantait la grande aventure, même quand nous avions peur !
Les mères sur les balcons avaient beau s’époumoner en nous appelant et à se tordre le cou en nous cherchant du regard, nous n’étions là pour personne, sauf pour nous-mêmes, bien emmitouflés dans les replis de sa robe crasseuse où nous avions trouvé en toute saison un pays apprivoisé à notre mesure.
Il y avait aussi la rue, qui s’étalait avec orgueil et dans la splendeur de ses arbres majestueux. Comme elle pleine d’une autre poésie quand des chevaux, tôt le matin, tiraient derrière eux la voiture bringuebalante du laitier ou du boulanger, dans le son clair et joyeux de leurs clochettes accrochées à leur cou, les naseaux fumants et l’écume à la bouche !
Oui, elle était belle, ma rue, qui chantait aussi bien, mais autrement que ma ruelle, la grande aventure !.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 15 Déc 2010 - 16:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
eysseric
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2010
Messages: 215
Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 16 Déc 2010 - 15:03    Sujet du message: LA RUELLE ET LA RUE DE MON ENFANCE Répondre en citant

Comme si on y était.
2 petits détails à propos des découvertes :
- découvertes sexuelles
- quéquettes
tu dois pouvoir dire mieux, me semble; je trouve que ça ne colle pas avec l'atmosphère générale du texte qui est sur un registre soutenu-poétique, en revanche "la nudité de sa chair rose et frémissante" est très évocateur (voire même la frémissante nudité de sa chair rose, ou la rose nudité de sa chair frémissante, au choix...)
mais bon, ce ne sont que des détails
Revenir en haut
MSN
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 23 Déc 2010 - 11:23    Sujet du message: LA RUELLE ET LA RUE DE MON ENFANCE Répondre en citant

Il est toujours difficile , voire douloureux des fois de revenir sur ses pas pour remémorer les instants perdus. Faute de les revivre avec intensité ,nous leur sourions avec nostalgie .  je pense à mon village natal !
Revenir en haut
René Berthiaume
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 84

MessagePosté le: Jeu 23 Déc 2010 - 13:03    Sujet du message: LA RUELLE ET LA RUE DE MON ENFANCE Répondre en citant

Merci de vos commentaires. En ce qui concerne mes pensées sur l'homme, la femme et l'amour, j'ai voulu en explorer les différents aspects. d"où les contradictions inévitabes.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:43    Sujet du message: LA RUELLE ET LA RUE DE MON ENFANCE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Récits autobiographiques, souvenirs... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation