http://ecrire.clicforum.com 2011-07-26 Créations littéraires :: lettre à un disparu
  Créations littéraires
 
Index
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 Bienvenue  
lettre à un disparu

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Récits, textes courts
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 25 Déc 2010 - 10:00    Sujet du message: lettre à un disparu Répondre en citant

Lettre à un disparu
Je ne sais si tu as reçu ma dernière lettre . Mais je continue quand même à t’écrire . Je sais que tu as envie de tout savoir .Peut-être que de là où tu es , tu ne peux répondre.
Si maman va bien ? Je ne sais pas au juste ses profondes pensées, mais elle sourit toujours avec un soupçon de larmes dans les yeux. Elle évite de parler de toi et ne permet à personne de toucher à tes affaires .
Chaque fois qu’il y’a du soleil , elle étend tes uniformes et fait briller tes blasons , comme elle fait cirer tes brodequins …Elle ne s’en lasse jamais.
Personne n’ose la plaindre . Au fin fond de nous tous , nous aimons son acharnement à vouloir te garder éternellement présent . Cela nous rassure .
Je vais la voir de temps en temps , quand je me sens l’envie de sentir le renfermé chez elle. Tout est à sa place : Notre vieille télé toujours branchée sur le canal national , nos vieilles photos accrochées aux murs ,les petits bibelots baroques  ramenés de la Mecque par notre père  .
Nous parlons peu elle et moi . Dans son espace il y’a peu de place à la parole . Nous nous contentons de nous sourire furtivement , comme si parler et rire est une offense aux lieux .
Rien n’a changé depuis ton départ …enfin presque ! Le village a grandi et nous avons fait des enfants qui aiment retourner sur les pas de notre passé . Des fois ils en rient , et cela fait égayer un peu notre monde silencieux. J’aime voir mes enfants rire , surtout quand ils vont perturber les petits lapins de maman qui ne s’en plaint pas .
Tu sais …Il est difficile d’installer un air de fête chez maman avec toutes les reliques qu’elle met en évidence . Tout semble nous en empêcher …et puis cette odeur de moisi dont elle se soucie peu , nous incommode et nous plonge dans une atmosphère de culpabilité .
Les arbres fruitiers de l’arrière-cour continuent toujours à donner des fruits . C’est l’unique endroit où nous sentons vivre la vie , mais il faut avouer que maman l’entretient jalousement. Chaque arbre porte le nom d’un de ses enfants et il paraît que tu es le pommier, celui qu’elle chérit le plus .
Moi , je suis l’abricotier car, selon son interprétation quand les abricots sont là , ils ne durent pas trop . C’est un peu vrai ! tellement j’éprouve le besoin d’aller me recueillir auprès de maman, tellement j’ai envie de me soustraire à cette oppression du déjà vécu , odeur du renfermé et des pommes qui jonchent la cave .
Maman nourrit de pommes à présent ses petits lapins  . Ils semblent heureux de gouter le suave du sucré .
Voilà ! c’est en gros mon ressenti du moment . Ah ! J’allais oublier ! …Il neige toujours sur la montagne qui surplombe notre maison , je veux dire la maison de maman .
 
 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 25 Déc 2010 - 10:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Humphrey
Modérateur global
Modérateur global

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 703
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Sam 25 Déc 2010 - 13:39    Sujet du message: lettre à un disparu Répondre en citant

Bon texte, et sans problèmes de ponctuation cette fois !

Deux corrections à faire :

"Nous nous contentons de nous sourire furtivement , comme si parler et rire est était une offense aux lieux ."

"et cela fait égayer égaye (ou égaie) un peu notre monde silencieux"

Et une phrase de trop, selon moi, car elle rompt le charme : "Voilà ! c’est en gros mon ressenti du moment "
Revenir en haut
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 25 Déc 2010 - 15:17    Sujet du message: lettre à un disparu Répondre en citant

  J'ai du faire un énorme effort pour dompter ma ponctuation ...Mais j'en suis ravie .Merci Humphrey
Revenir en haut
Waam
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2010
Messages: 47
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Mer 29 Déc 2010 - 18:11    Sujet du message: lettre à un disparu Répondre en citant

En tout cas Aminochka, il se dégage une telle atmosphère de ta lettre que celui à qui elle est destinée ne peut que s'y attacher et attendre la suivante....C'est réellement du talent que de savoir rendre ça...Le ton est juste,  la tendresse évidente sans étalage, le mystère pour le lecteur de ce frère absent ne suscite aucun questionnement de la part de la soeur qui écrit et cela même est inquiétant pour le lecteur qui est pris de sympathie pour l'absent...Le personnage de  la mère est attachant mais néanmoins un brin agaçant comme le sont toutes les mères pour leur fille...La fille est si semblable à nous toutes  dans la gestion de son quotidien, de sa  culpabilité nous sommes toutes des abricots pour notre mère...
Moi j'ai envie de continuer à partager ce monde là...

Une seule réserve la banalité du titre dessert ton texte car il n'est pas que cela lettre pour un disparu il est beaucoup plus que cela...Ton texte est court mais il y a tellement de sujets dedans et traités avec une telle délicatesse...Il y a le pas des enfants dans celui des anciens, il y a l'absence,il y a la relation mère-fille; il y a la relation mère fils, il y a l'injustice de la douleur de la mère d'un disparu pour les autres membres de la familles et notamment sa fille, il y a la culpabilité, il y a aussi les pères puisqu'on en ne parle pas et il y a tout l'amour que la narratrice porte à ce frère et toute la solitude qui parait être celle de la narratrice. Il mérite un titre qui lui soit propre qui n'ait pas été galvaudé.
Revenir en haut
eysseric
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2010
Messages: 215
Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 29 Déc 2010 - 19:29    Sujet du message: lettre à un disparu Répondre en citant

"Lettre à un disparu"...
Nous voilà entrés de plain-pied dans le drame
La disparition a ceci d'infini qu'il n'y a pas de deuil possible
Ce frère disparu "qui veut tout savoir"
Quelle présence infinie, infiniment pesante
"cette odeur de moisi dont elle se soucie peu, nous incommode et nous plonge dans une atmosphère de culpabilité"
Le moisi de la culpabilité, tout un programme... quelle culpabilité???
(le verger) "c'est l'unique endroit où nous sentons vivre la vie, mais il faut avouer que maman l'entretient jalousement"
l'arbre symbole de vie, bien sûr, mais aussi intercesseur d'une vie "en direct" trop difficile pour cette mère auprès de ses autres enfants présents
"tu es le pommier, celui qu'elle chérit le plus"... "maman nourrit de pommes à présent ses petits lapins" : mère dévorante, dévorée?
Narrateur ou narratrice? On ne sait, et quelle importance? Un abricotier... qui ne dure pas...

Texte très fort, merci pour ce moment de lecture et de réflexion

ps : à propos de l'abricotier "tellement j'éprouve le besoin d'aller me recueillir auprès de maman" ne me paraît pas cohérent en regard de l'idée exprimée telle que j'ai cru la comprendre
Revenir en haut
MSN
Waam
Réputation
Réputation

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2010
Messages: 47
Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Mer 29 Déc 2010 - 20:14    Sujet du message: lettre à un disparu Répondre en citant

Je pense Eysseric que c'est autant j'éprouve le besoin d'aller me recueillir aupres de maman, autant j'ai envie de me soustraire à l'opression ...etc.
Peu-être en effet Aminichka que ça serait mieux avec autant que tellement?
Revenir en haut
Abdel
Support Team
Support Team

Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2008
Messages: 1 314

MessagePosté le: Mer 29 Déc 2010 - 20:24    Sujet du message: lettre à un disparu Répondre en citant

Vos petites phrases innocentes, Amynochka, sont coupables jusqu'à l'os. Elles paraissent candides, nonchalentes mais comportent un suc condensé. Elles sont coupables de délit de haute teneur poétique et littéraire. elles sont solidaires entre elles dans ce délit savoureux pour conjuguer un flot de non dits qui parlent très fort en peu de mots.

Je n'ai pas d'autres mots pour côtoyer la charge intense de ton texte.

Il y a de ces joyaux qu'on ne peut  que contempler.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
amynochka


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2009
Messages: 373
Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 30 Déc 2010 - 18:36    Sujet du message: lettre à un disparu Répondre en citant

Aveu oblige ! Je continue toujours à adresser des lettres à mon frère disparu dans des circonstances tragiques ... C'est en quelque sorte une thérapie . Une thérapie qui me permet de pardonner sa disparition subite et une thérapie qui me déculpabilise du fait que je ne puis être tout le temps présente auprès d'une mère qui nourrit le culte de son fils disparu , comme s'il existe toujours...J'aime bien ma mère! ...Mais je ne veux en aucun cas lui ressembler! Certes ! il y'a du dit et du non dit ! Le non dit est le plus fort !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:36    Sujet du message: lettre à un disparu

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Créations littéraires Index du Forum -> Espace Nouvelles, Autobiographies, Textes et Récits courts -> Récits, textes courts Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Referencement
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group -- Template created by dav.bo=> GreenStylus --

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation